PSA-FCA : la famille Peugeot veut activer sa montée dans le capital

Publié le par

La famille Peugeot a l’intention d’exister davantage dans le capital du futur groupe automobile qui naîtra de la fusion de PSA et de Fiat-Chrysler Automobiles (FCA). Le P-DG d’Établissements Peugeot Frères compte exercer son option pour acquérir 2,5 % supplémentaires dès que possible.

PSA-FCA : la famille Peugeot veut activer sa montée dans le capital

Le 11 janvier dernier, dans un entretien au quotidien L’Est Républicain, Jean-Philippe Peugeot, P-DG d’Établissements Peugeot Frères (EPF), la holding de tête de la famille Peugeot, explique que la famille compte activer l’augmentation de sa participation dans le nouvel ensemble issu de la fusion entre PSA et FCA comme lui donne la possibilité le deal signé entre les deux constructeurs le 31 octobre dernier.

En effet, on y apprenait que « par exception, la famille Peugeot serait autorisée à augmenter sa participation de 2,5 % au sein de l’entité combinée au cours des trois premières années suivant la date de réalisation de la fusion, par acquisition d’actions auprès de Bpifrance Participations et le constructeur chinois Dongfeng ».

Ce rachat d’actions permettra à la famille Peugeot de remonter de 6 à un peu plus de 8 % dans la nouvelle entité tandis que la famille Agnelli via sa holding Exor se situera à hauteur de 14 %.

Dans l’attente, la fusion entre les deux constructeurs devra franchir l’obstacle des autorités de la concurrence en Europe et aux États-Unis.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos