PSA Retail travaille en nocturne

Publié le par

PSA Retail s’adapte aux conditions particulières imposées par la crise sanitaire et au plan de relance en élargissant les horaires d’ouverture de ses showrooms pendant le mois de juin.

Crédit photo : PSA Retail
Crédit photo : PSA Retail

PSA veut exploiter à fond l’opportunité commerciale offerte par le plan de relance et par la perspective d’une forte utilisation de la voiture individuelle lors des prochaines vacances d’été. L’une des solutions envisagées par la firme est l’ouverture de ses showrooms sur une plage horaire élargie. L’initiative est le fait de PSA Retail, dont tous les sites en France seront ouverts de 9 heures à 21 heures du lundi au samedi pendant tout le mois de juin. La filiale de distribution du constructeur répond sans doute aussi aux contraintes engendrées par la distanciation sociale et par les mesures d’hygiène indispensables. Ces conditions de travail demandent davantage de temps non productif et le fait d’élargir les horaires de réception des clients permet de récupérer ce temps. L’ouverture sans interruption sur une large plage horaire permet également de rassurer les clients les plus méfiants. Elle donne aussi l’occasion à chacun de se rendre dans un showroom après sa journée de travail par exemple. Le constructeur avance également l’argument de nombreux modèles éligibles aux différentes aides pour justifier ces horaires élargis.

Faire face à l’afflux de clients

Citroën, DS Automobiles, Opel et Peugeot proposent aujourd’hui des modèles 100 % électriques et hybrides rechargeables éligibles aux différents bonus. Cette ouverture en nocturne doit permettre de répondre à la demande sur ces voitures mais aussi sur les véhicules thermiques neufs et d’occasion disponibles et éligibles à la prime à la conversion. La limite fixée par le gouvernement aux 200 000 premiers dossiers ajoute donc une contrainte de temps pour l’obtention de ces subventions. Dans le contexte actuel, PSA Retail ne veut pas laisser passer de bons de commande et met donc tous les atouts de son côté pour capter ces clients. Cette disponibilité s’ajoute à la vitrine digitale mise ne place pendant le confinement par le groupe pour constituer un processus d’achat totalement digital. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que ces acquéreurs tant attendus franchissent réellement le seuil des showrooms.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos