PSA Trémery en route vers les 120 000 moteurs électriques

Publié le par

Le site de Trémery accueille l’assemblage du groupe motopropulseur électrique eGMP du groupe PSA. L’usine aura une capacité de 120 000 exemplaires en 2020, avant de passer à 180 unités l’année suivante.

PSA Trémery en route vers les 120 000 moteurs électriques

La ligne d’assemblage des groupes motopropulseurs électriques eGMP du groupe PSA vient d’être inaugurée par la firme. Le site aura une capacité de production de 120 000 unités dès 2020, avant d’atteindre les 180 000 exemplaires en 2021. Grâce à la co-entreprise formée avec Nidec Leroy-Somer, l’usine de Trémery pourrait produire 900 000 moteurs électriques. Ce potentiel doit répondre non seulement à la demande du groupe mais aussi à d’autres constructeurs, puisque la co-entreprise a été fondée pour proposer ses solutions au marché international. Fondé en 1979, le site de Trémery a produit près de 50 millions de moteurs essence et diesel. En 2018, le pôle industriel de Trémery-Metz a assemblé 1 750 000 moteurs thermiques et 982 000 boîtes de vitesses. Il aura fallu dix mois pour installer cette ligne spécifique au eGMP de PSA. « Nous avons fait des choix d’investissements il y a plusieurs années pour anticiper la transition énergétique et rendre nos usines flexibles, comme l’illustre notre site de Trémery. Nous sommes très fiers que l’ensemble des collaborateurs du site mettent en œuvre cette transition au quotidien dans la région Grand Est, au cœur de l’Europe », souligne Yann Vincent, directeur industriel et chaîne logistique du groupe PSA. Pour mémoire, le groupe motopropulseur eGMP rassemble le moteur électrique, le réducteur et la gestion électronique de l’ensemble. Il équipe déjà les quatre véhicules 100 % électriques de PSA : le DS3 Crossback E-Tense, l’Opel Corsa-e, les Peugeot e-208 et e-2008.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos