L’année démarre bien pour PSA et Renault

Publié le par

Sous l’impulsion des marques françaises, le marché automobile VP reprend des couleurs par rapport à 2013 et démarre l’année sur une progression de + 0,5 % en données brutes.

L'année démarre bien pour PSA et Renault

Avec 125 477 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves progresse de 0,5 % en données brutes et à nombre de jours ouvrables comparables par rapport à 2013. À noter qu’au niveau des motorisations la part du diesel recule de 7 % sur la même période pour une pénétration totale de 64 %. Rappelons que l’année 2013 avait commencé, en janvier, par un recul de - 15 %. Un recul qui plombera le moral des professionnels pour le reste de l’année. Sur ce plan, l’année 2014 semble de meilleure augure pour l’instant.

Même si le groupe Renault affiche la meilleure progression (12,4 %) grâce à la nouvelle performance de Dacia (+ 17,9 %) et Renault (+ 10,5 %), la marque Peugeot enregistre aussi une forte hausse de ses ventes (+ 7 %) contre + 4,7 % pour Citroën et un total de + 6 % pour PSA. À l’aube d’une possible entrée de l’État chinois dans le capital du constructeur français, la marque au lion augmente sa part de marché d’un point (17,43 %). Dans le détail, le constructeur français est leader sur le segment C avec 2,7 % de pénétration. On note la montée en puissance de la nouvelle 308 avec plus de 22 000 commandes en France depuis son lancement. Les Peugeot 2008, 3008 et 4008 réalisent, en janvier, une très bonne performance sur le marché français avec au total 5,2 % de parts de marché sur le marché VP, dont 2,8 % pour le seul Peugeot 2008 qui verra bientôt son 100 000e exemplaire sortir des lignes du site de Mulhouse.

Face aux marques françaises qui progressent donc de 8,8 % sur le marché VN en janvier pour une pénétration de 59,27 %, les marques étrangères enregistrent un fort recul (– 9,5 %). Comme on pouvait s’y attendre, en raison des tendances du dernier trimestre 2013, et si l’on tient compte des volumes, le groupe Volkswagen est l’un des plus touchés avec une baisse de – 9,1 %, dont – 12,8 % pour la marque Volkswagen. Ford et BMW ne sont pas mieux lotis avec des reculs respectifs de – 19,1 et – 15,7 % de leurs immatriculations.

Lourdes chutes pour Hyundai et Mercedes

Les groupes Hyundai (– 27 %) et Mercedes (– 36,8 %) enregistrent les plus fortes baisses du mois de janvier avec des pertes de 42,9 % pour la seule marque Hyundai et – 38,9 % pour Mercedes.

Recul du VUL : – 7,7 %

Les immatriculations des VUL ne profitent pas de la hausse du marché VP avec un recul de 7,7 % sur ce premier mois de l’année. PSA affiche une perte de – 8,9 %, le groupe Renault (– 14,9 %) et les groupes étrangers progressent de + 2,4 % pour un total de 27 388 véhicules immatriculés.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos