PSA investit 500 millions d’euros en Chine

Publié le par

En difficulté sur ce marché crucial qu’est la Chine, PSA a annoncé un investissement de plus de 500 millions d’euros avec son partenaire ChangAn Automobile. Avec un objectif : installer la marque premium du groupe, DS, sur le marché chinois.

PSA investit 500 millions d'euros en Chine

Sur ce premier marché automobile au monde, PSA essuie les plâtres : l’année dernière, alors que le marché chinois enregistrait un bond de ses ventes de véhicules neufs de 15 % à plus de 24 millions d’unités, le groupe automobile français a écoulé dans cette zone environ 615 000 véhicules, soit une chute significative de 16 %. Et les difficultés pourraient encore s’accroître sur un marché chinois qui connaît depuis le début de l’année un fort ralentissement de sa croissance. Alors que sur l’ensemble 2016, les ventes de véhicules neufs avaient enregistré une hausse de 13,7 %, cette croissance s’est limitée à 4,6 % depuis le début de l’année, notamment à cause d’un mois d’avril particulièrement décevant. En effet, pour la première fois depuis près de deux ans, le pays a vu ses ventes de véhicules neufs reculer, à hauteur de 2,2 %.

Un investissement de 500 millions d’euros

Pour faire face à ses difficultés et se renforcer sur ce marché si primordial, PSA vient d’annoncer un accord renforçant son partenariat stratégique avec ChangAn, partenariat initié il a six ans et dont la co-entreprise CAPSA est le fruit. Avec un objectif : installer la marque premium du groupe, DS, sur le marché chinois. Les deux partenaires vont ainsi engager un investissement 500 millions d’euros pour le développement des activités de CAPSA. Au programme, l’augmentation de la production dans l’usine de Shenzhen qui verra son taux d’utilisation augmenter via la production d’autres modèles de SUV et berline. Shenzen accueillera également le centre de décision de la marque DS pour la Chine et l’Asie-Pacifique. Avec ce rapprochement géographique avec la co-entreprise CAPSA, PSA espère la création de synergies notamment dans la gestion des activités et Chine mais mise aussi sur le développement des exportations dans la région.

Un nouveau véhicule par an à partir de 2018

Fort de ces initiatives et d’un plan produit repensé, PSA veut lancer un nouveau véhicule DS par an sur le marché chinois à compter de 2018. Avec un accent mis sur les motorisations électrifiées puisque ces véhicules seront proposés en version hybride rechargeable. Le groupe français prévoit également la commercialisation d’un véhicule électrique, le tout, pour une commercialisation en 2019.

L’accord de coopération signé entre PSA et ChangAn permet d’ailleurs de renforcer leur coopération sur plusieurs axes, notamment sur le développement de véhicules électrifiés, de véhicules utilitaires légers avec le lancement à court terme d’un pick-up, de modèles connectés mais aussi sur l’élaboration de plateforme véhicule et de chaînes de traction conventionnelles.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos