PSA joue la transparence sur ses consommations réelles

Publié le par

PSA anticipe l’application du cycle RDE mesurant les consommations et les émissions de polluants en conditions réelles. Après une première vague de 30 modèles testés en juillet 2016, 30 nouveaux véhicules ont vu leurs consommations observées via un équipement portable de mesure. D’ici à la fin de l’année, le groupe publiera également les chiffres d’émissions de NOx.

PSA joue la transparence sur ses consommations réelles

Le groupe PSA, avec l’appui de l’organisation européenne T&E, France Nature Environnement (FNE) et Bureau Veritas, a établi un protocole de mesure de consommation de carburant en conditions réelles, anticipant l’application de cycle d’homologation RDE (Real Driving Emissions). Après une première vague de 30 véhicules en juillet 2016, ce sont à nouveaux 30 modèles des trois marques qui ont été testés. Pour mesurer un niveau de consommation le plus proche possible de la réalité, PSA s’est appuyé sur un équipement portable de mesure installé sur le véhicule (PEMS), le même qui sera employé lors des tests RDE. Avec, à la clé, un protocole qui affiche une marge d’erreur d’environ 3 %.

Ces mesures effectuées sur ces 60 modèles ont permis d’estimer la consommation en conditions réelles de conduite de plus de 1 000 versions différentes des marques Peugeot, Citroën et DS, soit 80 % des véhicules légers vendus par le groupe. Pour chaque modèle, ces estimations ont été faites avec le même moteur et la même boîte, en intégrant trois variables : le type de silhouette, le niveau de finition et la taille des pneumatiques.

Une consommation sous-estimée de 1,74 l/100 km en moyenne pour les VP

Résultats : les tests réalisés sur les véhicules particuliers montrent une consommation moyenne de 5,8 l/100 km, soit un écart moyen avec la consommation homologuée de 1,74 l/100 km. Le plus petit écart de consommation a été relevé sur la 208 1.6l diesel 100 ch boîte manuelle 5 rapports finition Allure chaussée de pneus 16’’ avec, à la clé, une différence de 1,2 l/100 km par rapport à la consommation homologuée. À l’inverse, le plus grand écart a été observé sur le 3008 première génération 1.2l essence 130 ch avec Start&Stop et boîte manuelle six rapports version Allure avec pneus 17’’ avec une différence de 2,7 l/100 km. Soit une consommation réelle de 7,6 l/100 km par rapport à une consommation homologuée de 4,9 l/100 km.
La 208, best-seller du groupe en France, affiche des écarts de consommation compris entre 1,2 et 1,9 l/100 km selon les versions et les motorisations.

PSA explique que ces résultats, malgré des écarts parfois non négligeables pour certains modèles, restent conformes à ses données internes recueillies auprès de ses clients, mais aussi aux chiffres communiqués par les conducteurs eux-mêmes sur des bases de données publiques telles que Spritmonitor en Allemagne. « La différence avec les résultats affichés sur Spritmonitor est de l’ordre de 0,2 l/100 km », affirme le groupe.

Les conducteurs invités à vérifier les résultats

Les conducteurs peuvent vérifier la véracité de ces résultats de consommation moyenne en se connectant sur les sites des trois marques. Un module interactif leur permet de consulter les données correspondant à leur véhicule en sélectionnant ses caractéristiques comme la silhouette, le niveau de finition, la motorisation, la boîte de vitesses et le type de pneumatiques.

Le client peut également estimer sa consommation propre en fonction de l’utilisation réelle de son véhicule (nombre de passagers, chargement, style de conduite, etc.). Ce module est aujourd’hui disponible sur le site des marques dans douze pays en Europe.

<galleria10170|width=630>

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos