PSA : l’usine de Poissy va produire un nouveau véhicule

Publié le par

Les Peugeot 208, DS3 et DS3 Crossback sont assemblés sur le site de production des Yvelines. Le prochain modèle appartiendra à la marque au blitz.

PSA : l’usine de Poissy va produire un nouveau véhicule

Construit en 1938, le site de Poissy, dans les Yvelines (78) mène depuis 2016 un projet de transformation de sa ligne d’assemblage afin de pouvoir accueillir les différents modèles du groupe PSA qui présentent une diversification en termes d’énergies (thermique, électrique ou hybride rechargeable). Avec cette transformation, le constructeur automobile français entend renforcer sa compétitivité sur le marché et anticiper les demandes de ses clients, notamment en cette période de transition énergétique. La ligne de production de la nouvelle plateforme multi-énergies CMP (Common Modular Platform) est déjà opérationnelle avec le lancement cette année du DS3 Crossback en versions électrique et thermique. L’amélioration de la performance industrielle du site a permis l’attribution d’un nouveau modèle B-SUV Opel/Vauxhall qui rejoindra prochainement sa nouvelle ligne de production.

« Notre process unique de fabrication multi-véhicules et multi-énergies, développé dans l’ensemble de nos usines, renforcera notre agilité dans le contexte de la transition énergétique, affirme Yann Vincent, vice-président des secteurs de l’industrie et de la chaîne d’approvisionnement. C’est un atout clé qui fera la différence dans les années à venir, et un levier fort pour soutenir notre offensive d’électrification. Nous sommes en ligne avec l’objectif de fabriquer une version électrifiée pour tous nos nouveaux modèles dès 2019 et une gamme 100 % électrifiée (électrique ou plug-in hybrid) pour nos cinq marques en 2025 ».

Avec une cadence de 38 unités par heure, 175 000 véhicules sont sortis de l’usine de production de Poissy en 2018.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos