PSA lancera ses fourgonnettes électriques en 2021

Publié le par

PSA commercialisera des versions 100 % électriques de ses fourgonnettes en 2021 pour avoir des versions électrifiées de tous ses véhicules utilitaires d’ici à la fin de l’année prochaine.

© PSA
© PSA

PSA poursuit l’électrification de ses marques et de ses gammes avec le lancement dès l’année prochaine des versions 100 % électriques de ses fourgonnettes. Le constructeur veut proposer une déclinaison 100 % électrique de chacun de ses modèles utilitaires d’ici à la fin de l’année 2021. Ce plan entre dans le cadre de l’électrification de la gamme complète du constructeur, qui doit se terminer en 2025. Le prochain segment est donc celui des fourgonnettes (Van-B) et de leurs déclinaisons destinées aux particuliers. Ces véhicules seront assemblés à l’usine de Vigo, en Espagne. Leurs moteurs électriques seront assemblés à Trémery et les réducteurs à Valenciennes. Issue de la plateforme eCMP, la chaîne de traction électrique se composera d’une batterie de 50 KWh refroidie par eau, permettant une recharge jusqu’à 100 kW. Le moteur électrique développera une puissance de 100 kW (136 chevaux) et le chargeur embarqué sera disponible en deux niveaux de puissance, selon les besoins des clients. Ces derniers pourront opter pour un chargeur monophasé de 7,4 kW ou triphasé de 11 kW. Ainsi, les Peugeot e-Partner, Citroën ë-Berlingo van, Opel Combo-e et Vauxhall Combo-e arriveront sur le marché au cours de l’année 2021. Les versions destinées aux clients particuliers devraient arriver en même temps, avec les Peugeot e-Rifter, Citroën ë-Berlingo, Opel Combo-e Life et Vauxhall Combo-e Life. La multiplication des ZFE (zones à faibles émissions) dans les villes devrait progressivement imposer l’utilisation de véhicules utilitaires électriques pour de nombreuses entreprises et artisans. L’exemple de Paris démontre que la réflexion en matière de motorisation doit débuter dès aujourd’hui chez les professionnels. En effet, dès le début de l’année 2024, il ne sera plus possible d’entrer dans Paris avec un véhicule diesel.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos