Pas facile pour un constructeur de baisser son tarif client

Publié le par

L’Américain Tesla vient de baisser les prix de ces modèles et pas qu’un peu mon neveu puisque le prix des modèles "S" et "X" baissent de plusieurs milliers d’euros. Le phénomène est assez rare pour être souligné. On a toujours de bons arguments pour justifier des augmentations de prix.

Même si les clients ont du mal à les accepter, on sait que les prix des véhicules ne baissent pas. Ça ne passe pas toujours bien auprès des clients mais ça passe. Quand un modèle commence à vieillir, les constructeurs commencent à le dépouiller petit à petit de manière à ne pas augmenter son prix, qui risquerait de faire chuter les ventes. D’autres au contraire vont enrichir un peu le produit en le suréquipant ou sous forme de séries spéciales et d’autres vont même jusqu’à proposer des remises aux clients, mais on ne baisse surtout pas les tarifs.

Quand un prix baisse, que peut-t-on expliquer à celui qui vient d’acheter son véhicule juste avant la baisse ? Ce client gardera toujours la désagréable sensation de s’être fait rouler, qu’on s’est engraissé sur son dos.

Tesla joue la carte de l’honnêteté et explique la raison des changements. D’une part, Tesla reconnaît qu’au cours des trois dernières années, les évolutions de prix étaient à la hausse en Europe et explique que les prix dans l’UE ont considérablement augmenté en raison du taux de change défavorable. Lorsque l’Euro s’affaiblissait par rapport au dollar, Tesla augmentait les prix, maintenant que l’Euro se renforce, ils ajustent les prix à la baisse.

Ces ajustements de prix démontrent que Tesla s’engage pour permettre à ses clients de se sentir confiants dans la valeur de leur véhicule.
La "S" est donc désormais proposée à partir 71 800 euros avec une batterie de 75 kWh alors que la "X" démarre à 97 550 euros. Ces nouveaux prix sont en vigueur depuis le 3 mai.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos