Période difficile pour Daimler

Publié le par

La dernière perte trimestrielle du constructeur remonte à 2009, en pleine crise financière.

© Daimler
© Daimler

La crise sanitaire a fait plusieurs victimes et Daimler en est l’une d’elles. Le groupe allemand a achevé le second trimestre de l’exercice en cours avec une perte d’exploitation de l’ordre de 1,68 milliards d’euros. Après une chute du bénéfice net de 92 % à 168 millions d’euros au premier trimestre, Daimler avait déjà anticipé un résultat d’exploitation négatif pour la période d’avril à juin en raison de la mise en place des mesures de confinement en Europe.

Outre l’effondrement des principaux marchés automobiles mondiaux, le résultat d’exploitation a également été plombé par 687 millions euros de charges de restructuration dans le réseau de production, parmi lesquels le projet de vente de l’usine Smart française à Hambach en Moselle. Daimler justifie également d’une enveloppe de 53 millions d’euros de charges pour la branche automobile liées à des « procédures judiciaires ». Pour mémoire, le groupe demeure impliqué au cœur du scandale des moteurs diesels truqués.

Ola Källeniu, président du conseil d’administration de Daimler AG et directeur de Mercedes-Benz Cars, a confié par voie de communiqué que le groupe maintiendrait ses efforts d’économie. Il souligne tout de même une bonne performance des marques en juin, ainsi qu’une reprise meilleure sur les marchés que celle envisageait. (Avec l’AFP)

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos