Peugeot enrichit son Boxer de la technologie BlueHDI

Publié le par

Peugeot enrichit son Boxer de la technologie BlueHDI

Le constructeur français annonce le déploiement de la technologie BlueHDi sur le Boxer, ce qui permet d’achever le déploiement de sa gamme de motorisations Euro 6 avec le segment des fourgons volumiques.

Peugeot Boxer adopte ainsi une nouvelle gamme de motorisations diesel 2.0 BlueHDi conçue et produite par le groupe PSA. Déployée et éprouvée depuis 2013 sur les berlines et SUV de la marque, la technologie BlueHDi permet de traiter jusqu’à 90 % des NOx et 99,9 % des particules même les plus fines. Cette technologie reconnue comme la plus efficace du marché pour traiter les émissions diesel permet également d’optimiser la consommation et les émissions de CO2. Le Peugeot Boxer enrichit à cette occasion son offre de nouveaux équipements modernes et efficaces pour faciliter la vie des professionnels et des amateurs de camping-car.

La nouvelle gamme de motorisations 2.0 L BlueHDi du Peugeot Boxer offre trois niveaux de puissance au cœur du marché :

  • 110 ch et 300 Nm en augmentation de 50 Nm par rapport au moteur remplacé ;
  • 130 ch et 340 Nm en augmentation de 20 Nm par rapport au moteur remplacé ;
  • 160 ch et 350 Nm en augmentation de 10 ch par rapport au moteur remplacé. Elles sont associées à une boîte de vitesse manuelle à six rapports et le Stop & Start est disponible sur toutes les versions.

Bon niveau de consommation sur ce segment

Ces motorisations BlueHDi permettent au Peugeot Boxer d’afficher :

  • des niveaux record de consommation sur le segment des fourgons volumiques à partir de 6 l/100 km, soit 154 g/km de CO2, soit une réduction de 1,1 l/100 km et 30 g de CO2 sur la version cœur de gamme de 130 ch ;
  • une charge utile et une vitesse maximum inchangées ;
  • des accélérations et reprises améliorées respectivement jusqu’à 4 secondes sur le 0 à 100 km/h et 8 secondes sur le 80 à 120 km/h en version 110 ch. La technologie BlueHDi intègre le dispositif SCR (Selective Catalytic Reduction) en amont du FAP (Filtre A Particules) additivé. Elles répondent ainsi à la norme Euro 6 avec la technologie de dépollution reconnue comme la plus efficace du marché.

À noter que leur réservoir d’AdBlue de 15 l autorise une autonomie d’environ 10 000 km. Le plein d’AdBlue se fait aisément grâce à la trappe de remplissage extérieure, située au-dessous du remplissage de carburant et compatible des pompes d’AdBlue existantes pour les poids lourds dans les stations-service.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos