Peugeot poursuit l’électrification de sa gamme avec l’hybride rechargeable

Publié le par

Face à des normes de plus en plus drastiques en termes d’émissions de CO2, Peugeot s’est donné comme objectif d’avoir une gamme 100 % électrifiée d’ici à 2023.

© Auto Infos.
© Auto Infos.

C’est à Sitges, au sud de Barcelone, que Peugeot a présenté l’ensemble de sa gamme électrifiée, à savoir ses modèles e-208 et e-2008 en full électrique et les déclinaisons hybrides rechargeables des 3008, 508 et 508 SW.

Avec Volkswagen, Peugeot est très certainement la marque généraliste la plus avancée en termes d’électrification de sa gamme. C’est une véritable « révolution » électrique que le constructeur français doit réussir au pas de charge afin d’être dans les clous de la nouvelle réglementation européenne CAFE de réduction des émissions de CO2. D’ici à 2023, la marque s’est donné comme objectif d’avoir une gamme 100 % électrifiée.

27 % du mix électrique pour la 208

Alors que les premières livraisons de la nouvelle 208 débutent dans les réseaux le 23 janvier, les commandes de la citadine électrique e-208 dépassent les objectifs de plus de 30 %. Ce qui représente aujourd’hui un mix électrique de 27 % pour le modèle 208. Tous les voyants sont donc au vert pour tenir le pari imposé à tous les constructeurs en Europe de commercialiser le plus de véhicules électriques possible sur l’ensemble de l’année 2020.

Définition de l’électro-compatibilité de ses clients

Pour aller plus loin dans le déploiement de sa gamme électrique, Peugeot s’appuie sur des analyses de l’usage réel de ses clients afin de définir l’électro-compatibilité. Il apparaît ainsi que le full électrique a tout son sens sur les segments B et B SUV à travers des trajets courts et souvent urbains. Au niveau des segments C et C SUV, le constructeur propose ainsi des modèles en hybride rechargeable tandis que les VUL peuvent être également en 100 % électrique dans les zones urbaines afin de répondre à la logistique du dernier kilomètre. Peugeot poursuit l’électrification de sa gamme tout en essayant de proposer une habilité et des volumes équivalents par rapport au thermique.

Le coût d’usage : déterminant dans les réseaux

Pour parvenir à vendre des véhicules électrifiés, Peugeot s’appuie évidemment sur la démonstration du coût d’usage d’un véhicule. Cet argument est désormais incontournable pour l’ensemble des constructeurs. À titre d’exemple, une 208 Active Pure Tech a un coût mensuel de 326 euros équivalent à la e-208. Le 2008 Allure Pure Tech 130 ch a un coût de 423 euros par mois contre 389 euros pour la version e-2008. Enfin, le coût d’usage de la 508 GT Line 180 ch est à 653 euros par mois contre 608 euros en version hybride rechargeable.

Peugeot mise sur un mix de 15 % en électrique sur le segment B et 20 % en PHEV avec les 508 et 3008.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos