Philippe Geffroy, Mazda : « Notre ambition est d’acquérir un positionnement premium »

Publié le par

Mazda a vendu 1 550 véhicules sur le dernier mois de l’année 2019. Il s’agit du meilleur mois de décembre depuis deux décennies.

Philippe Geffroy, Mazda : « Notre ambition est d'acquérir un positionnement premium »

Avec 12 597 véhicules immatriculés en 2019, Mazda France réalise un nouveau record : la meilleure année sur le marché français depuis dix ans. Sur un marché en hausse de 1,9 %, les ventes progressent de 13,2 % par rapport à 2018. Le constructeur atteint ainsi une part de marché de 0,57 %. Par ailleurs, grâce à une « refonte du réseau » axée sur l’expérience client et le digital, le réseau de la marque affiche une rentabilité de 1,3 %. Pour atteindre cette performance, la marque a pu s’appuyer sur l’ensemble de son portefeuille qui s’est enrichi de nouveaux modèles comme la quatrième génération de la Mazda 3 et le crossover CX-30, mais aussi de la motorisation Skyactiv-X, davantage soucieuse de l’environnement. « Nous sommes très fiers du chemin parcouru depuis 2012 et l’arrivée du premier CX-5, souligne Philippe Geffroy, président de Mazda France. Mazda et son réseau ont entamé un travail de fond permettant à la marque de retrouver le chemin de la croissance et celui de la rentabilité ».

Pour cette nouvelle année, les objectifs du constructeur ne manquent pas. L’actualité sera chargée à commencer par la célébration du centenaire de la marque nippone. 2020 incarne également le lancement du MX-30, un nouveau SUV 100 % électrique d’une autonomie de 200 kilomètres, et dont la commercialisation est annoncée pour septembre. Mais la plus grosse ambition est sans conteste « d’acquérir un positionnement premium. Cette stratégie est en cours et nous sommes sur la bonne voie », assure le dirigeant.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos