Plus de 2 000 emplois supprimés par PSA

Publié le par

L’information a été révélée ce matin par France Info : le groupe PSA va supprimer plus de 2 000 postes l’an prochain dans ses usines françaises.

Plus de 2 000 emplois supprimés par PSA

L’hémorragie continue chez PSA  : alors que 17 000 postes ont été supprimés depuis 2013, le groupe doit annoncer cet après-midi, lors du comité central d’entreprise extraordinaire, une nouvelle vague de licenciement. Ce sont en tout 2 133 postes qui seront supprimés l’année prochaine dans les usines du groupe qui souligne qu’il ne s’agit pas de licenciements secs. PSA prévoit ainsi des départs volontaires qui ne seront pas remplacés, 983 congés seniors ainsi que 125 congés longue durée. Cette annonce intervient alors que les ventes de PSA ne se sont pourtant jamais aussi bien portées depuis des années.

Inquiétudes vis-à-vis du Brexit et du diesel

Selon l’Association des constructeurs européens d’automobiles (Acea), le groupe a bénéficié au premier semestre d’une hausse des ventes de 6,4 % à l’échelle européenne à 816 610 unités contre 767 475 à la même période en 2015. Le groupe s’est ainsi octroyé une part de marché de 10,7 % sur cette période, en hausse de 0,3 point. En France, le volume de ventes a augmenté de 6,8 % à 388 246 unités contre 358 953 l’année précédente. La direction, dans ces documents internes que s’est procuré France Info, justifie cette nouvelle vague de licenciements par un avenir incertain, dans un contexte de Brexit et de chute des ventes de véhicules diesel. La direction de PSA s’est refusée à tout commentaire avant la tenue, ce lundi après-midi, de ce comité central d’entreprise extraordinaire, mais a rappelé son objectif de 1 000 embauches en CDI à l’horizon 2019, objectif fixé dans l’accord triennal scellé en juillet.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos