Porsche renonce au diesel

Publié le par

La marque premium vient d’annoncer l’arrêt de la commercialisation de motorisations diesel dans sa gamme. Une décision symbolique puisque les ventes de Porsche diesel représentaient 12 % des modèles écoulés en 2017.

Porsche renonce au diesel

Porsche arrête le diesel. Une décision annoncée le 23 septembre par son président Oliver Blume dans les colonnes du quotidien allemand Bild. La marque se concentrera donc sur l’essence, l’hybride essence-électricité et sur le 100 % électrique. Une telle décision vaut surtout par sa dimension symbolique. En effet, les ventes de diesel ont représenté 12 % des ventes en 2017 pour la firme. Un pourcentage réduit pour une technologie qui avait heurté de nombreux amateurs de la marque lors de son introduction en 2009 sur le SUV Cayenne. Un mécontentement conforté par le fait que les moteurs utilisés étaient d’origine Volkswagen et non développés chez Porsche.

Beaucoup de problèmes pour peu de ventes

Touchée par le scandale du « Dieselgate » en raison de l’utilisation de ces moteurs, la firme de Stuttgart a récolté beaucoup de problèmes par rapport à l’importance du gasoil dans ses ventes. La marque, propriété de Volkswagen, ne dénigre pas pour autant le diesel. Son président n’a pas manqué d’insister au cours de l’entretien que le diesel répondait à d’autres critères d’utilisation et que cette technologie convenait parfaitement à d’autres types de véhicules. En attendant, les amateurs découvriront dès l’année prochaine la berline Taycan, première Porsche de série totalement électrique. L’arrivée de la firme sur ce type de propulsion a été relayée à grands renforts de communication depuis plusieurs mois, histoire de faire oublier une parenthèse diesel peu glorieuse.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos