Premier trimestre record pour BMW Group

Publié le par

BMW Group vient d’annoncer un niveau de ventes record pour le premier trimestre 2021. Le constructeur a livré 636 606 BMW, Mini et Rolls-Royce entre janvier et fin mars.

© BMW
© BMW

BMW Group présente un bilan positif pour le premier trimestre 2021. Le constructeur a vendu 636 606 voitures, soit une hausse de 33 % par rapport à l’année passée. Au-delà de cette comparaison par rapport à la même période en 2020, marquée par le début de la crise sanitaire, ce chiffre de ventes représente le meilleur résultat de l’histoire du groupe pour un premier trimestre. « Ce meilleur niveau de ventes de tous les temps souligne nos ambitions élevées de croissance pour cette année », commente Pieter Nota, membre du directoire de BMW AG, en charge de la clientèle, des marques et des ventes. « Notre performance a été soutenue par une forte demande pour les véhicules électrifiés. Sur les trois derniers mois, nous avons doublé nos ventes globales pour ce type de véhicule. Cela devrait nous conduire à livrer plus de 100 000 voitures 100 % électriques cette année, pour un total d’au moins un million de modèles électrifiés sur cette période », poursuit-il.

Croissance pour BMW, Mini et Rolls-Royce

Ce bon début d’année global se traduit par une hausse des ventes pour chacune des marques du groupe. Ainsi, la marque BMW a vu ses livraisons atteindre 560 543 unités, soit une hausse de 36,2 %. La famille des SUV a représenté 246 068 voitures, soit une croissance de 36,5 % pour l’ensemble des modèles X. Les Série 5 et 3 ont aussi rencontré le succès, avec des augmentations respectives de 43 % et 43,6 %. Les modèles M ont aussi conquis les clients, avec une amélioration globale de 21 %, pour un nombre de 37 896 voitures. Les X5 M et X6 M restent les meilleures ventes d’un blason sportif qui a vu l’arrivée en mars des nouvelles M3 et M4.

La marque Mini a aussi vu ses ventes augmenter de 16,2 %, pour un total de 74 683 unités. Le Countryman a notamment séduit les clients, avec le modèle trois portes et les versions John Cooper Works. Les modèles électrifiés ont représenté 15 % des ventes globales du premier trimestre pour la marque.

De son côté, Rolls-Royce a enregistré le meilleur premier trimestre de sa longue histoire, avec un total de 1 380 voitures livrées, soit une hausse de 61,8 %. Une croissance perçue sur tous les marchés, notamment due à l’arrivée du SUV Cullinan et de la nouvelle Ghost. Le carnet de commandes actuel de la marque devrait se traduire par une année 2021 très positive.

Doublement des véhicules électrifiés

Le groupe a écoulé sur le premier trimestre 70 207 véhicules électrifiés, soit plus du double du nombre vendu au premier trimestre 2020. L’arrivée récente du SUV iX3 renforce l’offre constituée par l’i3 et la Mini Cooper SE. Les futurs iX et i4 complèteront cette gamme au cours de l’année. Le constructeur, qui tenait à offrir tous les types de motorisation à ses clients, a dû prendre le virage de l’électrique, à l’image de toutes les autres marques. Face à des réglementations de plus en plus restrictives, l’électrique s’impose comme la seule solution. Le groupe souhaite donc augmenter de 50 % ses ventes d’électriques chaque année jusqu’en 2025, pour arriver à la moitié de ses ventes totales en 2030. La marque Mini sera alors exclusivement électrique.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos