Première mondiale du Nissan Ariya de série

Publié le par

Après sa berline compacte Leaf 100 % électrique, Nissan complète sa gamme électrique avec son crossover coupé baptisé Ariya. Il est le premier modèle à arborer le nouveau logo de la marque.

© Nissan
© Nissan

Présenté sous la forme de concept-car lors du salon de Tokyo en 2019, Nissan vient de dévoiler son nouveau crossover coupé de série 100 % électrique. Celui-ci s’inspire du concept-car Nissan IMx exposé au Salon de Tokyo 2017. Ariya est donc le premier modèle produit à grande échelle qui arbore la nouvelle identité électrifiée de Nissan. « Il ouvre ainsi la voie à une nouvelle ère automobile où l’électrification, l’optimisation de l’architecture de la plate-forme et l’intégration parfaite des technologies d’intelligence artificielle (IA) dans les véhicules deviendront la norme » explique le constructeur. Construit sur une toute nouvelle plateforme de véhicule 100% électrique développée par l’Alliance, le crossover Nissan Ariya incarne la stratégie Nissan Intelligent Mobility.

En outre, il est le premier véhicule de la gamme à arborer le nouveau logo de la marque. Celui-ci est placé au centre de calandre formant un V et est mis en valeur par 2O LED (en référence au nombre d’années écoulées depuis la dernière refonte du logo). La partie inférieure du bouclier est bordée par un éclairage subtile qui s’allume en même temps que le logo lorsque l’Ariya est prêt à démarrer. Le véhicule est également doté de clignotants séquentiels. À l’arrière, le véhicule se caractérise par un montant fortement incliné qui se fond parfaitement avec le volet de coffre. « Une lame lumineuse monobloc, intégrant l’ensemble des feux arrière, a été conçue pour donner un effet de noir absolu lorsque le véhicule est à l’arrêt, et un éclairage rouge constant dans la circulation ». Dans l’habitacle, les designers ont souhaité créer l’atmosphère d’un « salon » en misant sur l’espace et le confort. Les dimensions généreuses (4m60 de long, 1m85 de large et 1m66 de haut) y sont pour beaucoup. Sur ce point, Nissan assure que l’Ariya possède l’un des habitacles les plus spacieux de sa catégorie. Le tableau de bord est dépourvu des boutons et interrupteurs classiques : par exemple, les fonctions essentielles de climatisation sont intégrées au tableau de bord central sous la forme d’interrupteurs tactiles qui vibrent au toucher. Il intègre également deux écrans de 12,3 pouces ainsi qu’un toit ouvrant. Par ailleurs, grâce à la technologie d’assistance personnelle intelligente de Nissan, les passagers peuvent interagir avec le véhicule. Les formules clés sont « Hello Nissan » ou « Hey Nissan »

Le véhicule est proposé sur le marché européen avec cinq niveaux de batteries au choix : 63 KWh (deux roues motrices), 87 kWh (deux roues motrices), e-4orce 63 kWh (traction intégrale), e-4orce 87 kWh (traction intégrale) et e-4orce 87 kWh Performance. Les versions à batterie 63 kWh sont équipées d’un chargeur de 7,4 kW pour un usage domestique, tandis que les versions 87 kWh comprennent un chargeur triphasé de 22 kW pour recharger son véhicule à domicile. Le crossover peut également supporter une charge rapide allant jusqu’à 130 kW. Selon le choix de la batterie, la vitesse de pointe oscille entre 160 et 200 km/h et une autonomie estimée entre 340 et 500 kilomètres en cycle WLTP (sous réserve d’homologation). Enfin, à l’instar du Qashqai et de la Leaf, le crossover électrique hérite du « ProPilot », un système de conduite autonome de niveau 2, ainsi que de l’aide active au stationnement « ProPilot Park » déjà existant sur la berline compacte Leaf 100 % électrique. Les tarifs n’ont pas encore été annoncés par le constructeur japonais.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos