Près de 70% des professionnels ont dû reporter ou réévaluer leur investissement

Publié le par

Le gouvernement a présenté mi-octobre un plan de 360 milliards d’euros pour permettre la continuité et le bon fonctionnement du financement des entreprises, des particuliers et des collectivités locales. Les organismes bancaires concernés devront s’engager à maintenir le financement des entreprises.

Attentif aux effets de la crise sur la profession, le CNPA a organisé une consultation auprès de 868 entreprises adhérentes pour connaître son impact sur l’activité des entreprises de la distribution et des services de l’automobile.

Les résultats sont révélateurs :

- Sur les investissements, 69,3% des chefs d’entreprise ont dû reporter ou réévaluer les investissements qu’ils avaient prévus.

- Sur l’accès au crédit, 70,5% d’entre eux considèrent aujourd’hui que l’accès au crédit pour leur entreprise est plus difficile qu’il y a un an.

- Enfin 89,5% des professionnels estiment que leurs clients éprouvent aussi des difficultés pour obtenir un crédit pour l’achat d’un véhicule.

Le CNPA veillera à l’application de l’ensemble de ces mesures par les pouvoirs publics et les organismes bancaires, en insistant sur les particularités de nos métiers.

En savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos