Prime à la conversion : près des 70 % des dossiers déposés via les concessionnaires

Publié le par

Prime à la conversion : près des 70 % des dossiers déposés via les concessionnaires

D’après des données fournies par le ministère de la Transition écologique et solidaire, 295 765 dossiers de prime à la conversion ont été déposés en 2018. Un succès dû en grande partie aux professionnels de l’automobile puisque 67,71 % des demandes ont été déposées par les concessionnaires au nom de leur client, soit au total 200 265 demandes. Les autres dossiers (95 500) ayant été déposés directement par les particuliers.

« C’est un succès incontestable auquel les professionnels ont apporté tout leur concours, commente Xavier Horent, directeur général du CNPA. Le cap du million de véhicules est fixé d’ici à la fin du quinquennat ! Des propositions du CNPA sont à suivre pour amplifier ces résultats, favoriser l’implication des entreprises et encourager l’accès des Français à une mobilité responsable. Merci à nos chefs d’entreprise qui n’ont pas ménagé leurs efforts, y compris financiers, et au soutien du ministère de la Transition écologique et solidaire ».

61 % des dossiers pour le VO

Autre donnée intéressante de ce bilan 2018 : les dossiers déposés concernent majoritairement le véhicule d’occasion (61 %), le reste (39 %) étant sur le véhicule neuf. Il convient également de noter que 71 % des demandeurs sont non imposables. Au niveau des motorisations, la répartition est la suivante : diesel (48 %), essence (47 %) et électrique (5 %).

Taux d’éligibilité : 97 % chez un concessionnaire

Le taux d’éligibilité est également favorable à la distribution automobile puisqu’il s’affiche à 97 % contre 86 % en moyenne tous canaux confondus. Enfin, les régions ayant eu le plus de demandes sont la Nouvelle-Aquitaine (24 029 dossiers) devant les Hauts-de-France (22 496 dossiers) et l’Occitanie (22 844 dossiers).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos