Procédure VE : les réparateurs au cœur du dispositif

Publié le par

Un arrêté fixant les modalités d’application de la procédure relative aux véhicules endommagés (VE) vient d’être publié. Alors que la procédure était initialement prévue pour le 15 avril, le CNPA a obtenu son report au 1er juin, afin de permettre aux professionnels de l’automobile d’appréhender au mieux la nouvelle réglementation.

Très actif sur ce dossier, le CNPA a fait valoir que le rôle du réparateur devait être reconnu et revalorisé. Réduction de la liste des déficiences, rappel du principe du contradictoire, officialisation de l’utilisation de la pièce de réemploi pour effectuer les réparations : grâce aux résultats obtenus, le professionnel de l’automobile est parfaitement intégré dans la nouvelle procédure.

Un Comité en charge du suivi de la nouvelle procédure a été institué sur demande du CNPA. Les réparateurs et les recycleurs de l’automobile y sont intégrés aux côtés des consommateurs, afin de représenter au mieux l’intérêt des professionnels et de leurs clients.

En savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos