ProovStation en test chez Dekra

Publié le par

Dekra a choisi ProovStation pour tester l’inspection automatisée des véhicules. Deux portiques seront installés sur deux sites différents pour mesurer les bénéfices de cette technologie.

© Proovstation
© Proovstation

ProovStation vient de signer un accord avec Dekra pour l’utilisation du portique d’inspection automatisée dans le cadre de ses missions d’inspections de véhicules. « Après une étude approfondie et une analyse du marché parmi 20 acteurs, pour la plupart européens, nous avons soigneusement sélectionné notre partenaire et commandé deux scanners qui seront bientôt prêts à être utilisés », explique Wim Ter Voert, vice-président exécutif et chef de la division réclamations et expertises de Dekra. Les deux portiques seront implantés sur le campus de formation du groupe à Altensteig (Allemagne) et sur un terminal automobile aux Pays-Bas. Sur ce dernier site, Dekra inspecte plusieurs milliers de véhicules par an. « Nous sommes impatients de tester cette technologie dans nos scénarios du quotidien et de découvrir de quelle manière elle peut réellement nous aider à améliorer et accélérer notre travail », poursuit le vice-président. Déjà présent sur plusieurs sites de logisticiens et de spécialistes du reconditionnement des véhicules, le portique ProovStation permet de repérer les défauts de carrosserie en une ou deux minutes. Un gain de temps important par rapport à une inspection humaine. Cependant, sa configuration est adaptée à de forts volumes de véhicules, ce qui oriente son utilisation vers des sites importants. Un acteur comme Dekra entre dans la cible des utilisateurs potentiels de ce nouvel outil.

Améliorer la qualité de l’inspection

Face à cette nouvelle technologie, les clients potentiels effectuent un saut dans l’inconnu. Si les gains paraissent évidents par la seule définition d’une inspection automatisée, l’outil a besoin d’être découvert et maîtrisé par les futurs utilisateurs. « Nos collègues néerlandais et allemands donneront de précieuses évaluations sur l’importance des scanners dans leur travail. Sur la base de leurs retours, nous serons en mesure de définir une stratégie de digitalisation précise en termes de lieu, timing de déploiement et dans quelle mesure Dekra utilisera ce type de technologie dans le domaine des réclamations et de l’expertise à l’avenir », commente Wim Ter Voert. « Nous investissons dans les technologies de scanner pour tester en phase pilote la reconnaissance d’image et le traitement automatisé des données. Ces technologies numériques vont renforcer la compétence et le savoir-faire de nos experts Dekra. Elles vont nous permettre de fournir à nos clients partenaires de confiance des offres plus précises et plus qualitatives encore pour l’expertise automobile des sinistres et des retours de locations courte et longue durée » ajoute Philippe Hanot, directeur France de Dekra Automotive Solutions.

Gain de temps

La firme ne précise pas la durée de cette expérimentation mais cette dernière devrait aboutir à un modèle d’utilisation du portique par rapport à ses besoins spécifiques. « Dans une activité de volumes, quelques minutes peuvent entraîner des écarts de coûts importants. Nous sommes convaincus que la solution ProovStation combinée à l’expertise de Dekra permettra d’améliorer et d’accélérer les services d’expertise à des niveaux sans précédent », remarque Cédric Bernard, directeur général de ProovStation. Pour mémoire, cette jeune société compte parmi ses actionnaires le groupe Bernard, connu pour son implication dans la digitalisation du commerce automobile.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos