PwC Autofacts anticipe une croissance de 3,8 % du marché chinois en 2019

Publié le par

Le cabinet de conseils PwC prévoit un taux de croissance annuel de la production de 3,9 % à partir de 2019.

PwC Autofacts anticipe une croissance de 3,8 % du marché chinois en 2019

À l’occasion du salon de Shanghai, PwC dévoile les chiffres du secteur automobile chinois analysés par PwC Autofacts pour l’année 2018 et début 2019. Le cabinet d’analyse prévoit que le volume de production en Chine atteindra 33,5 millions en 2025 avec un taux de croissance de 3,8 % à partir de 2019. « L’accélération de la croissance des véhicules électriques et hybrides conduira le marché chinois à se développer continuellement à l’avenir », observe PwC.

En raison de l’effet négatif des mesures tarifaires et de la transformation financière à long terme, le FMI a déclaré, de manière prudente, qu’il prévoyait une croissance du PIB chinois de 6,2 % en 2019 et 2020. Dans l’environnement macro-économique, les ventes de véhicules légers en Chine ont chuté de 3,9 % à 25,9 millions fin 2018.

Marché automobile chinois : une baisse observée depuis fin 2018

Après une baisse de 17 % sur les deux premiers mois de l’année, le marché chinois affiche un nouveau repli pour un total de 2,02 millions de véhicules commercialisés. La Chine connaît ainsi son neuvième mois consécutif de baisse. Dans le détail, toujours en mars, les ventes de véhicules utilitaires ont reculé de 14 % à 151 600 unités. Celles des berlines (949 300 unités) ont également perdu du terrain (- 7,5 %). Avec 867 800 immatriculations, les ventes de SUV ont également baissé de 5,8 %.

Baisse de 14 % sur le premier trimestre 2019

Sur le premier trimestre 2019, les ventes VP ont reculé de 14 % en Chine pour un total de 5,3 millions de véhicules immatriculés. Seule note positive, les véhicules électriques ont progressé de 110 % pour un total de 300 000 unités commercialisées.

Des incitations fiscales pour relancer les ventes

Afin de stimuler le marché automobile chinois, une série de mesures d’incitation a été mise en œuvre. Ces politiques d’incitation se concentrent davantage sur les zones en développement, étant donné que le marché automobile dans les villes dites développées devient de plus en plus mature. Par exemple, grâce au programme « Auto goes to rural area », une série de remises et d’incitations fiscales pour les clients des zones rurales des villes des niveaux 4 et 5 a été lancée début 2019 afin de renforcer la confiance des consommateurs et d’augmenter les ventes dans le pays, notamment dans les régions rurales moins développées de la Chine.

Electrique/hybride : croissance annuelle de 17,5 %

Par ailleurs, le marché des véhicules électriques ou hybrides rechargeables (NEV) affiche toujours une croissance robuste en 2018 et début 2019 et ce alors même que les subventions diminuent et seront en partie supprimées en 2020. PwC Autofacts prévoit que le volume de production de ces types de véhicules augmentera à 5,5 millions en 2025 avec un taux de croissance annuel moyen de 17,5 % à partir de 2019.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos