Qualcomm va ouvrir un centre de R&D en France

Publié le par

Filiale du groupe Qualcomm, Qualcomm Communications annonce l’ouverture en France d’un centre de recherche dédié à la 5G et ses applications. Il sera articulé autour de deux sites, à Lannion, en Bretagne, et à Issy-les-Moulineaux, aux portes de Paris.

© DR / Qualcomm
© DR / Qualcomm

Le 29 janvier dernier, Qualcomm a donc officialisé l’ouverture d’un centre de R&D focalisé sur la 5G et ses applications industrielles et technologiques. Dans plusieurs secteurs, dont l’automobile, beaucoup y voient « the next big thing », notamment sous l’angle de la connectivité (VtoV, VtoI, etc.) et de l’autonomisation de la conduite.

Cristiano Amon, président-directeur général du groupe Qualcomm, a effectué cette annonce à l’issue d’une rencontre avec Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie. Déjà présent en France, à Paris et Sophia Antipolis, le groupe américain Qualcomm va implanter son centre de R&D entre Lannion, une ville bretonne qui est au cœur des télécoms, et Issy-les-Moulineaux, aux avant-postes des smart cities dans les Hauts-de-Seine.

« La France a un rôle de leader dans l’ingénierie et il est donc naturel d’y implanter notre hub de R&D sur la 5G. Les équipes travailleront sur les systèmes avancés liés à la 5G et même au-delà », souligne John Smee, vice-président de Qualcomm Technologies Inc., en charge de l’ingénierie.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos