Quand les géants de l’automobile s’emparent du Super Bowl

Publié le par

Trente secondes de diffusion à l’antenne représente un coût d’investissement de quatre millions d’euros aux constructeurs automobiles.

Quand les géants de l'automobile s'emparent du Super Bowl

Le Super Bowl est indéniablement le rendez-vous sportif le plus attendu aux États-Unis. Evénement fédérateur à travers le monde, il rassemble chaque année des millions de fans de football devant leur poste de télévision. Dans la nuit du 3 au 4 février, ils étaient 100 millions d’Américains pour assister à la finale opposant les Patriots de la Nouvelle-Angleterre aux Rames de Los Angeles sur la pelouse du stade Mercedes-Benz à Atlanta.

Conscients de l’impact médiatique de cet événement, les constructeurs automobiles n’hésitent pas à injecter des sommes colossales pour diffuser des publicités commerciales sur les écrans. La vidéo de Hyundai diffusée sur YouTube, le 29 janvier, a été visionnée par près de 26 millions d’internautes.

Hyundai

Durant une minute, on y voit la promotion de Hyundai Shopper Assurance, un service qui garantit aux acheteurs une transparence des prix, l’échange d’un véhicule sous trois jours, mais aussi des essais de conduite à domicile. La mise en scène s’articule autour de la promotion du SUV Hyundai Palisade, un modèle XXL familial de huit places, commercialisé en Corée du Sud et sur le sol américain.

Audi

Vient ensuite Audi et son spot commercial pour promouvoir l’e-tron. La vidéo met en scène un employé en train de rêver recevoir une Audi e-tron GT concept par son grand-père. Cette bande annonce participe à la stratégie d’électrification de la marque allemande qui assure qu’un tiers de ses nouveaux modèles seront électrifiés à l’horizon 2025.

Kia

Complètement loufoque, cette vidéo met en scène une manifestante qui tente de défendre avec ses petits moyens l’environnement. Tantôt à bord d’un bateau, elle tente de protéger les baleines en voie de disparition, tantôt elle s’accroche à un arbre pour lutter contre la déforestation. En quelques minutes, la marque coréenne souhaite montrer son investissement quant à la préservation de la planète en achetant une Niro hybride.

Des publicités à prix d’or

Selon le journal sportif L’Équipe, « les revenus totaux générés par la publicité, en comptant les spots diffusés avant et après le match, ont été multipliés par 2,26 en dix ans, passant de 196,9 millions de dollars en 2007 à 445 l’année dernière ». L’essentiel des revenus est généré entre le coup d’envoi et le coup de sifflet final. Pour 30 secondes de diffusion, chaque entreprise devrait dépenser cinq millions de dollars, soit 4,6 millions d’euros.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos