Quel impact aura la digitalisation sur le management en entreprise ?

Publié le par

Le développement du digital pour le commerce et le marketing des entreprises est devenu incontournable et sera encore l’un des enjeux majeurs de la rentrée, notamment pour les activités VO et les PR. Mais la digitalisation va aussi faire évoluer l’organisation et le fonctionnement interne des entreprises.

Les effets du digital vont faire évoluer les modes de management des équipes. Le nouvel enjeu des fonctions de management et de gestion des ressources humaines sera la manière dont celles-ci accompagneront l’ensemble de l’entreprise dans cette mutation. Des chiffres récents (source APEC) ont montré que les principaux projets digitaux mis en place par les entreprises, tous secteurs confondus, concernaient la formation à travers le e-learning ou les MOOC ainsi que l’administratif pour la paie, la gestion du personnel et les processus d’évaluation.

Pour l’instant, la grande majorité des entreprises a toujours plus tendance à digitaliser de façon isolée certains processus plutôt que de mettre en œuvre une politique globale du « tout digitalisation ». Environ deux tiers des entreprises interrogées considèrent que le phénomène du digital a une incidence réelle sur les modes de management des équipes. L’indicateur le plus fort est celui de la communication, avec le constat chez les concernés d’une augmentation des échanges à distance. Le modèle de management devient plus participatif. Les entreprises impliquées estiment que leurs équipes travaillent mieux en mode collaboratif par un meilleur partage de l’information et que l’outil répond mieux aux attentes des plus jeunes intégrés.
Plus de la moitié des avis positionnent le digital comme un gain de temps pour les managers et leurs collaborateurs, notamment par l’utilisation d’outils de gestion des absences autoalimentés par chacun, la dématérialisation de documents et le coffre-fort numérique. C’est pour eux une meilleure solution de suivi qui facilite l’accès à l’évolution du télétravail, notamment pour les commerciaux de secteurs distants qui le souhaitent depuis longtemps.
Face à cet état des lieux, où en sont les entreprises de la distribution automobile dans la digitalisation de leur management et de leur gestion des ressources humaines ? Si dans les groupes privés la décision appartient bien sûr aux dirigeants, l’implication et l’exemplarité des cadres de la fonction RH est indispensable pour porter cette évolution. Ces cadres doivent montrer l’exemple. Trop souvent perçus comme à la tête d’une fonction support tutélaire plutôt bureaucratique, les responsables des ressources humaines doivent considérer le digital comme l’opportunité de faire occuper à leur action une place de choix au sein de l’organisation.

Une fonction RH proactive sur la transformation digitale sera plus légitime pour accompagner les transformations indispensables de son organisation en devenant partenaire de l’innovation. Si une prise d’initiative est attendue sur le sujet, les responsables des ressources humaines impliqués ne doivent pas pour autant en oublier leur rôle de garant des relations sociales. Beaucoup estiment encore que le digital peut être un facteur de clivage générationnel, il sera nécessaire d’entreprendre des actions pour limiter l’effet. Parmi les dispositifs mis en œuvre, l’exemplarité du management, le renforcement des actions de formation ou les actions de « mentoring inversé », qui consiste à affecter aux cadres expérimentés un jeune salarié comme mentor sur le sujet, ont donné des résultats significatifs.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos