Quelle rentrée attendre en matière de malus ?

Publié le par

Quelle rentrée attendre en matière de malus ?

Nous espérons que vous avez toutes et tous passé d’excellentes vacances !
Heureusement d’ailleurs, car la rentrée fiscale risque de dépasser tout ce que nous avons pu connaître jusqu‘à présent !

L’incertitude qui plane sur l’application au 1er septembre prochain des nouveaux protocoles d’homologation WLTP est telle que la marque Volkswagen a d’ores et déjà décidé de neutraliser ses conséquences en matière d’émission de grammes de CO2 en « garantissant le malus 2018 » ! Soit une prise en charge intégrale de la différence de malus à la hausse entre le moment de la commande et celui de la livraison !

Personne ne sait encore comment le Ministère des Finances va adapter ou pas sa grille actuelle de bonus/malus…aussi bien avec les normes NDEC provisoirement corrélées du 01/09 au 31/12/2018, qu’après le 1er janvier 2019 avec les normes WLTP complètes.

La 1ère étape pouvant déjà entraîner une hausse de 5 à 10 grammes par kilomètre des émissions de CO2, ses effets se feraient déjà sentir fortement pour de nombreux véhicules situés en limite de fourchettes..
La seconde pourrait être carrément catastrophique en terme d’impact fiscal, avec des hausses estimées de 20% (des voitures de 120 grammes passant de 50 € à 144 grammes et 1490 €…et d’autres de 135 grammes à 162 grammes, donc de 613 € à 4460 € !!!)

Espérons que ce scénario n’arrivera pas car il prouvera une fois de plus que « trop d’impôt tue l’impôt » dans la mesure où l’impact sur les ventes serait très fortement orienté à la baisse…

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos