Ramasseurs d’huiles usagées : des améliorations dans la méthodologie de calcul des coûts de collecte

Publié le par

Calculée sur la base des coûts de collecte d’un panel de ramasseurs, déduction faite du prix de vente moyen des huiles usagées, l’indemnisation attribuée par l’ADEME aux professionnels ne reflétait pas la réalité des coûts des entreprises.

Les Ramasseurs du CNPA ont demandé la révision de la méthode de calcul et fait des propositions en ce sens. À l’issue de six mois d’échanges et de concertation, l’ADEME a pris en compte les remarques légitimes du CNPA.

Leur indemnisation a ainsi été définie le plus justement, ce qui pèse d’un poids certain dans la pérennité des entreprises. L’action des ramasseurs a donc permis d’éviter le pire, quant aux montants d’indemnisation perçus par les adhérents. Une mission qui reste parmi les plus importantes pour la défense des intérêts de la profession.

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos