Rebond en trompe-l’œil des immatriculations européennes en septembre 2019 (+14,5%)

Publié le par

Rebond en trompe-l'œil des immatriculations européennes en septembre 2019 (+14,5%)

D’après les données fournies par l’Association des constructeurs européens (ACEA), la demande, en septembre 2019, de l’Union européenne en voitures particulières neuves a augmenté de 14,5% pour atteindre 1,2 million d’unités enregistrées au total. Cette forte croissance d’une année à l’autre s’explique dans une large mesure par une base de comparaison faible, les inscriptions ayant considérablement diminué en septembre 2018 (-23,5%) à la suite de l’introduction du régime de test WLTP.

Le mois dernier, tous les États membres de l’UE ont affiché des augmentations, à l’exception de la Bulgarie. Quatre des cinq principaux marchés de l’UE ont même enregistré des gains à deux chiffres : l’Allemagne (+ 22,2%), l’Espagne (+ 18,3%), la France (+ 16,6%) et l’Italie (+ 13,4%). Au Royaume-Uni, en revanche, la reprise du marché a été très limitée (+1,3%), les incertitudes liées au Brexit ayant continué d’affecter la confiance des consommateurs.

Baisse de -1,6% sur neuf mois

Sur les neuf premiers mois de 2019, les immatriculations de voitures neuves ont diminué de 1,6% par rapport à la même période de l’année précédente. Malgré la reprise de la demande dans l’Union européenne en septembre, l’Allemagne (+ 2,5%) a été le seul marché majeur à afficher des résultats positifs jusqu’à présent cette année. L’Espagne (-7,4%) a connu la plus forte baisse, suivie du Royaume-Uni (-2,5%), de l’Italie (-1,6%) et de la France (-1,3%).

Volkswagen Group consolide sa première place sur neuf mois

Toujours en septembre 2019, le premier constructeur européen groupe Volkswagen progresse de 47% pour une part de marché de 20% devant le groupe PSA (16,5%) et le groupe Renault (9,7%). On retrouve ensuite le groupe Hyundai (8%), BMW Group (7,9%) et Daimler (7,3%).

Sur les neuf premiers mois de l’année 2019, le groupe Volkswagen maintient sa part de marché avec une pénétration de 24,3% devant les groupes (16,4%) et Renault (10,6%).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos