Recharge électrique : 25 880 points ouverts au public en France

Publié le par

Selon les derniers chiffres de l’Avere, l’Hexagone compte aujourd’hui 1 point de recharge pour 6,8 véhicules légers électriques en circulation.

Recharge électrique : 25 880 points ouverts au public en France

D’après les chiffres communiqués par l’Avere (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique), le nombre de points de recharge pour véhicules électriques accessibles au public a augmenté de 29 % en un an à fin mars 2019, soit un total de 25 880 points de recharge.

L’Hexagone compte aujourd’hui un point de recharge pour 6,8 véhicules légers électriques en circulation. Le marché des véhicules électriques continue de progresser (12 500 immatriculations ont été enregistrées sur le premier trimestre 2019).

La Commission européenne préconise en moyenne un point de recharge pour dix véhicules. Avec ce ratio supérieur aux recommandations européennes et basé sur le nombre de véhicules circulant encore faible, il est encore difficile de se satisfaire de ce parc de bornes de recharge au vu des ambitions de commercialisation de véhicules électriques des constructeurs dans les mois à venir.

« Le maillage du territoire français en bornes de recharge continue de s’étendre avec une répartition désormais assez homogène, souligne Bruno Lebrun, président de la plateforme GIREVE. Mais pour permettre tous les types d’usages, il importe que se développent des réseaux denses dans les métropoles et grandes villes françaises ainsi que des stations de recharge rapides le long des autoroutes et routes nationales ».

65 % du parc en recharge rapide

Plus de la moitié sont situées sur l’espace public (53 %) plutôt qu’en parking (25 %) ou dans les commerces (22 %), reflétant l’implication des collectivités et acteurs publics. La recharge accélérée (11 - 22 kW) reste privilégiée (16 000 points). Cette puissance de charge représente 65 % de l’ensemble de l’offre accessible au public. Plus d’un quart (27 %) des points de recharge offrent de la charge normale (< 11 kW) et 8 %, soit 2 145 points, sont en recharge rapide (> 24 kW).

L’Île de France en tête

L’Île-de-France est la région la mieux équipée puisqu’elle dispose de 3 823 points de recharge ouverts à tous. L’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine arrivent ensuite, avec respectivement 3 255 et 3 024 points de recharge chacune. Ces deux régions sont particulièrement actives avec le déploiement des réseaux de recharge interdépartementaux Reveo et eBorn.

À l’échelle départementale, les territoires les plus équipés au regard du nombre d’habitants sont ceux où des réseaux de recharge interdépartementaux sont déployés (en l’occurrence, les réseaux Reveo et eBorn) :
• Lot : 154,6 points de recharge pour 100 000 habitants ;
• Hautes-Alpes : 134,9 points de recharge pour 100 000 habitants ;
• Lozère : 123,2 points de recharge pour 100 000 habitants.

Où est-il difficile de recharger une voiture électrique ?

Des zones blanches persistent encore en France :
• Territoires de Belfort : 4,2 points de recharge pour 100 000 habitants ;
• Haute-Loire : 5,3 points de recharge pour 100 000 habitants ;
• Seine-Saint-Denis : 5,7 points de recharge pour 100 000 habitants.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos