Réchauffement climatique : Toyota encourage la généralisation des véhicules électrifiés

Publié le par

En 2017, Toyota avait annoncé un plan de ventes valable jusqu’en 2030 en faveur de la prolifération des véhicules électrifiés.

Réchauffement climatique : Toyota encourage la généralisation des véhicules électrifiés

Afin de réduire ses propres émissions de CO2 – émanant de ses véhicules mais également de ses sites de production – Toyota s’était fixé en 2015 un ensemble d’objectifs à maintenir sur le long terme (2050). Toujours dans cette perspective, la firme japonaise vient d’annoncer deux mesures ayant pour but de promouvoir l’usage et la démocratisation des véhicules électrifiés.

Dès à présent, et ce jusqu’en 2030, le constructeur met gratuitement à disposition 23 740 brevets liés à l’électrification des véhicules. Ces brevets représentent 20 années de recherche liées au développement de cette technologie. Toyota proposera par la suite un soutien technique, cette fois-ci payant, afin d’aider les autres constructeurs à développer et vendre des véhicules électrifiés si ces derniers sont équipés de technologies provenant de Toyota (moteurs, batteries, unités de contrôle de puissance, unités de commande électronique, etc.). « Le but de ces mesures est de contribuer à la démocratisation des véhicules électrifiés et ainsi permettre aux gouvernements, aux constructeurs et à l’ensemble de la société d’atteindre les objectifs nécessaires à la lutte contre le réchauffement climatique », explique la marque dans un communiqué.

Les conventions régulant l’utilisation de ces technologies peuvent être émises en prenant contact avec Toyota. Celles-ci peuvent être utilisées pour développer des véhicules hybrides, hybrides rechargeables ou à pile à combustible (hydrogène). Depuis janvier 2015, la marque propose déjà 5 680 brevets relatifs aux véhicules à pile à combustible. À cela viennent s’ajouter 2 590 brevets relatifs aux moteurs électriques, 2 020 aux unités de contrôle de puissance, 7 550 aux systèmes de contrôle, 1 320 à la boîte-pont, 2 200 aux chargeurs, et 2 380 à la pile à combustible. « Si le nombre de véhicules électrifiés croît de manière significative dans les 10 prochaines années, ils deviendront la norme. Nous espérons jouer un rôle en vue d’accompagner ce changement », assure Shigeki Terashi, membre du conseil d’administration et vice-président de Toyota Motor Corporation.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos