Reconditionnement et vidéo au programme de BCAuto Enchères

Publié le par

La firme spécialisée dans la vente de véhicules d’occasion aux professionnels complète son offre avec un service de remarketing accompagné de photos et vidéos normées.

Reconditionnement et vidéo au programme de BCAuto Enchères

Le marché de l’automobile évolue et celui du véhicule d’occasion n’est pas en reste. BCAuto Enchères a su également évoluer ces dernières années pour basculer du grand public aux professionnels. Un changement qui s’est accompagné d’une forte digitalisation avec la naissance d’un site internet « live » en 2012. Dès 2013, l’activité de BCAuto Enchères devenait ainsi totalement orientée vers les professionnels avec 50 000 véhicules vendus sur l’année. Dès lors, les services dédiés à ces clients se sont multipliés : bilan technique, livraison puis livraison automatique, MarketPrice mobile, pour arriver enfin en 2017 à Auto On Show (AOS).

Services à la carte

Portée par le contrat de livraison automatique, adopté par 70 à 75 % des clients, l’offre de services du groupe s’étend aujourd’hui au reconditionnement des véhicules et à leur mise en avant par des photos et vidéos en haute définition. Ces deux nouveautés élargissent le rayon d’action du groupe, toujours dans un objectif de gain de temps pour le client distributeur. « La rotation est la clé pour obtenir une marge nette intéressante sur l’activité VO » explique Jean-Roch Piat, directeur général Europe de BCAuto Enchères. « Une durée moyenne de 90 jours ne donne pas du tout les mêmes résultats qu’un taux de rotation moyen de 45 jours » confirme Olivier Fernandes, directeur général de BCAuto Enchères pour la France. « Le VO est un produit périssable et les concessions ont l’habitude de travailler sur des produits non périssables avec le VN et la pièce de rechange » poursuit O. Fernandes. Pour accélérer le taux de rotation, BCAuto Enchères prend en charge de plus en plus d’étapes de la vie d’un véhicule d’occasion. « Parmi les points importants figure une préparation rapide des véhicules » insiste le directeur général. Un élément qui explique la mise en place d’un service de reconditionnement mécanique et carrosserie dans quatre (Lyon, Nantes, Paris, Toulouse) des sept centres détenus par la firme en France. Des opérations concentrées autour de l’entretien classique et des petites réparations esthétiques. Parmi les premiers groupes de distribution ayant eu recours à ce service figure le groupe Parot, qui prépare le lancement de sa plateforme digitale VO en juin.

Une vision complète de chaque voiture

La digitalisation du marché VO passe notamment par la qualité de l’image de chaque véhicule. Sur ce point, BCAuto Enchères propose des photos et vidéos en haute définition qui permettent d’observer les voitures sous tous les angles. Un studio avec plateau tournant est installé dans chacun des sept centres du groupe. Le résultat prend la forme d’une vue à 360° de l’extérieur et de l’intérieur. Un procédé standardisé pour garantir une visibilité optimale des détails. « L’industrialisation des procédés est nécessaire pour perdre le moins de temps possible » souligne J.-R. Piat. Si l’entreprise reste discrète sur ses objectifs, « nous allons nous attacher à la qualité de ces nouvelles prestations dans les mois à venir. Les volumes ne seront donc pas énormes en 2017 mais notre modèle sera validé » remarque O. Fernandes. Cependant, d’autres groupes de distribution pourraient bien s’ajouter au groupe Parot parmi les adhérents à ces nouveaux services.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos