Renault Retail Group met en vente dix sites

Publié le par

Renault Retail Group lance un plan de restructuration qui passe par la vente à des investisseurs privés de dix sites en France. Le siège de Grenelle sera vendu dans le cadre d’une opération immobilière.

© site internet Renault Retail Group
© site internet Renault Retail Group

Renault Retail Group (RRG) a besoin d’argent pour financer sa restructuration. La filiale de distribution du groupe Renault a donc décidé, avec l’aval de la direction commerciale France de Renault, de vendre dix établissements à des investisseurs privés. La marque ne donne pas encore de noms mais souligne qu’elle fera appel à « des repreneurs fiables et robustes, commercialisant déjà les marques du groupe ». L’objectif reste la poursuite des activités de ces sites. Le siège implanté à Paris, quai de Grenelle, sera lui aussi vendu dans le cadre d’une opération immobilière. Cette décision intervient dans un contexte délicat pour le constructeur et pour sa filiale. La situation financière de cette dernière était dans le rouge depuis plusieurs années et l’évolution de la distribution automobile n’a pas arrangé sa situation. Ce projet « d’évolution de périmètre », comme le nomme le constructeur, devrait être mené à son terme en 2024. Actuellement, Renault Retail Group rassemble 12 000 collaborateurs sur 275 sites répartis dans quatorze pays en Europe. RRG possède 94 établissements en France, qui ont représenté 35 % du volume des ventes. Au niveau européen, cette filiale a assuré 20 % des ventes de la firme en 2019.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos