Renault et JMCG fabriqueront des véhicules électriques en Chine

Publié le par

Le groupe Renault et le constructeur chinois JMCG viennent d’annoncer la création officielle de leur joint-venture destinée à fabriquer des véhicules électriques en Chine.

Renault et JMCG fabriqueront des véhicules électriques en Chine

Le groupe Renault et JMCG viennent de donner naissance à une joint-venture destinée à fabriquer des véhicules électriques en Chine. Baptisée JMEV, cette société existait déjà depuis 2015 mais le constructeur français prend une participation de 50 % pour en devenir coactionnaire avec JMCG. Cette prise de participation prend la forme d’une augmentation du capital social du groupe Renault, d’un montant de 128,5 millions d’euros. Cette entrée de Renault dans JMEV est le résultat d’un accord signé le 20 décembre 2018 entre les deux partenaires. « Ce partenariat avec JMCG dans le domaine des véhicules à énergie nouvelle soutiendra notre plan de croissance en Chine et nos capacités dans le domaine des véhicules électriques », souligne François Provost, senior vice-président du groupe Renault et président de la région Chine. « En s’associant au groupe Renault dans des domaines tels que le développement de produits, les synergies liées à la chaîne d’approvisionnement et le contrôle de la qualité, JMEV sera en mesure d’élever sa compétitivité globale à un nouveau niveau et de pénétrer davantage le marché chinois des véhicules à énergie nouvelle », complète Qiu Tiangao, président de JMCG. La firme JMEV produit des véhicules électriques et s’est lancée dans la construction d’une gamme complète de modèles électriques commercialisés sous la marque Eveasy. Elle figure parmi les principaux vendeurs de véhicules électriques en Chine. Une belle porte d’entrée pour Renault sur ce marché en matière de propulsion électrifiée.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos