Renault mobilisé autour de l’affaire Ghosn

Publié le par

Le groupe Renault a fait savoir dans la journée que la gouvernance de la firme était assurée malgré l’arrestation de Carlos Ghosn, en attendant l’arrivée de nouveaux éléments liés à l’enquête.

Renault mobilisé autour de l’affaire Ghosn

Le groupe Renault ne lâche pas son patron. La firme s’est exprimée dans la journée pour confirmer qu’elle prenait acte de la communication du parquet de Tokyo. Le constructeur a souligné qu’il restait « pleinement mobilisé et attentif à l’évolution de la situation ». Une situation qui ne paralyserait pas le groupe selon le communiqué officiel. En sa qualité de directeur général adjoint du groupe Renault, Thierry Bolloré assure ainsi les affaires courantes « en liaison permanente avec le conseil d’administration du groupe Renault, l’administrateur référent et les comités du conseil ». L’entreprise cherche à rassurer mais doit lutter contre l’image de patron inamovible véhiculée par Carlos Ghosn. Cependant, « toutes les procédures de gouvernance sont opérationnelles, permettant au groupe Renault de poursuivre le cours normal de son activité industrielle et commerciale », insiste le constructeur, sans oublier de préciser qu’il est « particulièrement vigilant à poursuivre la consolidation de l’Alliance Renault-Nissan- Mitsubishi ». Quel que soit le dénouement de cette affaire, le groupe se prépare à une épreuve difficile. Une réunion extraordinaire du conseil d’administration doit se dérouler dans la soirée.

Mots clefs associés à cet article : Renault

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos