Renault présente la Twingo Z.E.

Publié le par

Renault révèle les premières informations sur sa nouvelle Twingo Z.E. Ce modèle emblématique adopte une motorisation 100 % électrique et complète l’offre VP limitée jusqu’à présent au Twizy et à la Zoe.

© Renault
© Renault

La Twingo adopte une motorisation 100 % électrique. Ce modèle devenu emblématique chez Renault vient épauler un Twizy aux ventes confidentielles et l’incontournable Zoe. Dotée d’une batterie de 22 kWh, la Twingo Z.E. se positionne comme une pure citadine. Avec sa batterie de 52 kWh, la Zoe est présentée comme plus polyvalente par le constructeur. Renault ne communique pas encore de tarifs pour cette Twingo Z.E. mais ces derniers devraient décider du succès commercial de cette version. En effet, l’écart important en matière d’autonomie devrait se retrouver au niveau du prix. Si ce n’est pas le cas, l’une ou l’autre de ces voitures rencontrera des problèmes. En attendant cette précision importante, Renault met en avant les qualités de la Twingo en matière de maniabilité et d’habitabilité. Au-delà de ces aspects, la Twingo pourrait se révéler bien meilleure en électrique qu’en thermique. Sa conception technique, avec un moteur thermique placé sous le coffre, pourrait mieux convenir à une chaîne de traction électrique. En effet, les batteries se situent sous les sièges avant et le moteur électrique prend la place du moteur thermique sous le coffre. Ce dernier est identique à celui de Zoe et développe 60 kW (82 chevaux) pour un couple maximum de 160 Nm disponible dès le démarrage. Toujours à l’image de la Zoe, la Twingo Z.E. adopte le même système de « mode B », qui permet au conducteur de choisir entre trois niveaux de freinage récupératif. Ses dimensions compactes et son rayon de braquage très court devraient accentuer les qualités de la propulsion électrique.

De 180 à 250 kilomètres d’autonomie selon l’utilisation

L’autonomie de cette Twingo Z.E. atteint 180 kilomètres selon le cycle WLTP complet et 250 kilomètres par rapport au cycle WLTP City. Selon la marque, cette capacité permettra au client d’assurer ses déplacements pendant toute la semaine sans recharger. Renault s’est basé sur une distance moyenne quotidienne de 30 kilomètres effectuée par les propriétaires de mini-citadines en Europe. La marque au losange avance également l’argument de son chargeur intelligent Caméléon. Ce dernier permet de recharger le véhicule sur différents types de prises jusqu’à 22 kW, en s’adaptant au mieux à chacune. Le temps de charge s’en trouve optimisé. Enfin, cette Twingo Z.E. adopte les services connectés de la Zoe, dont notamment la programmation de la recharge, le rayon d’action en temps réel de la voiture et la carte des bornes les plus proches avec leur disponibilité en temps réel. Le conducteur dispose également de l’application MY Renault, qui lui permet de connaître le niveau de batterie, de programmer à distance la climatisation pendant la charge et de planifier son itinéraire en repérant les bornes présentes sur son trajet. La Twingo Z.E. sera l’une des stars du stand Renault lors du prochain salon de Genève.

JPEG - 50.5 ko
© Renault

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos