Renault restyle son deuxième best-seller, le Captur

Publié le par

L’année 2017 est marquée pour Renault par le renouvellement d’un de ses modèles piliers, le Captur. Le deuxième best-seller de la marque au losange en France accentue sur la personnalisation et enrichit ses équipements pour garder sa place de crossover urbain le plus vendu en Europe en 2016.

Renault restyle son deuxième best-seller, le Captur

Ce renouvellement tombe à point nommé pour le crossover urbain certes le plus vendu en Europe en 2016 avec 215 670 unités mais dont les commercialisations sont en pertes de vitesse en France depuis l’année dernière. Alors qu’en 2015, le Captur s’est écoulé à 72 188 unités et a ainsi représenté 5,66 % des ventes globales du constructeur, l’année dernière, le volume de ventes a atteint à 70 767 exemplaires, soit un recul de 1,97 %. Le début d’année s’annonce aussi mitigé puisque de janvier à avril la marque au losange a vu les commercialisations de son Captur chuter de plus de 12 % par rapport à la même période de l’année précédente avec environ 22 000 exemplaires qui ont trouvé preneur.

Pour redynamiser les ventes de son Captur, qui évolue sur un segment très bataillé en concurrence avec les Peugeot 2008, Nissan Juke, Opel Mokka et autres crossover urbains, Renault mise sur un design encore plus personnalisé. Trois nouvelles teintes de carrosserie sont désormais disponibles ainsi qu’une teinte de toit supplémentaire. Grâce à l’option bi-ton, ce sont plus de 30 combinaisons différentes qui sont ainsi proposées. À l’intérieur, la personnalisation est possible via six packs. Les autres évolutions concernant le design du véhicule restent mineures et se cantonnent aux feux avant full LED en forme de C, à une calandre redessinée et à un bouclier qui intègre désormais à l’avant et à l’arrière de nouveaux skis.

Un choix de six motorisations

Autre nouveauté, le système multimédia le plus évolué R-Link est désormais compatible avec Android Auto qui permet au conducteur d’avoir accès à bord aux applications de son smartphone. De nouvelles technologies liées à la sécurité font également leur apparition selon les niveaux de finition (Life, Zen, Intens) à l’instar de l’avertisseur d’angle mort, le radar avant et la caméra de recul mais aussi le système de stationnement mains libres. La marque au losange poursuit sa stratégie de montée en gamme en proposant le Captur en une finition Intiale Paris qui de distingue surtout par des éléments esthétiques spécifiques mais aussi des équipements de série haut de gamme comme les nouveautés précédemment citées, mais aussi le système audio Bose et la dernière version du système multimédia R-Link Evolution.

Ce Captur millésime 2017 est animé par une palette de trois motorisations diesel et autant d’essence. En essence, l’offre débute avec le bloc Energy TCe de 90 ch, disponible en boîte manuelle cinq rapports pour une consommation de 5,1l/100km. Ce bloc est aussi disponible en une puissance de 120 ch avec au choix une boîte manuelle six rapports ou boîte EDC. En diesel, l’offre est composée du dCi de 90 disponible en boîte manuelle cinq rapports ou en boîte EDC, ainsi que de la version 100 ch avec la boîte manuelle six rapports.
Renault n’a pour la moment pas dévoilé les tarifs de son Captur restylé.

<galleria9820|width=630>

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos