Révolution en vue chez Midas

Publié le par

L’enseigne du groupe Mobivia s’apprête à évoluer dans son concept. Alain Flipo, directeur général de la division Driver Services de Mobivia, a révélé quelques informations avant une communication plus détaillée, prévue dans les semaines à venir.

Révolution en vue chez Midas

Midas s’apprête à évoluer dans son concept. L’enseigne, dont la signalétique a déjà été rajeunie en 2011, va changer dans son positionnement pour s’adapter aux évolutions de la société en matière de mobilité. Actuellement, Midas compte 368 points de vente en France, dont 90 % sont franchisés. La nouvelle devise du réseau laisse entendre l’orientation voulue par Mobivia : « Laissez-nous vos clés et on s’occupe de tout ». Le service devrait donc être au cœur de l’activité, avec « une segmentation de notre offre en fonction des emplacements. Nous allons, par exemple, mettre l’accent sur la prise en charge des véhicules électriques et hybrides dans les grandes villes », souligne Alain Flipo.

Physique et digital

Le nouveau concept prendra donc une forme physique mais aussi digitale, « avec la possibilité de prendre rendez-vous, de payer sa prestation et de réserver un véhicule de remplacement en ligne » illustre le directeur général. Le service Midas Connect, basé sur un boîtier branché sur la prise OBD du véhicule, devrait voir ses services s’élargir, alors qu’il compterait aujourd’hui 20 000 véhicules connectés. À l’image de ce qui a été mis en place récemment chez Audi et testé chez PSA, il devrait être possible de laisser ses clés sur place 24 h/24. Une possibilité qui devrait avoir des conséquences sur le rythme de travail des collaborateurs.

Concept urbain

La prise en charge des deux-roues motorisés devrait également être élargie, alors qu’elle est testée actuellement dans sept centres en France. Des corners devraient voir le jour dans les ateliers classiques et des établissements spécifiques devraient être déployés dans les zones les plus pertinentes. Un concept urbain réservé aux grandes métropoles sera implanté en centre-ville autour de services de mobilité urbaine. En effet, le groupe Mobivia s’intéresse non seulement aux deux-roues motorisés thermiques et électriques mais reste un acteur de longue date du vélo à assistance électrique avec sa marque Wayscral. Des moyens de transport qui rencontrent le succès dans des villes de moins en moins accueillantes pour les véhicules thermiques.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos