Rezauto se lance sur le C2B et B2B

Publié le par

La plateforme internet Rezauto aborde le marché du VO sous l’angle original du C2B. Les particuliers peuvent ainsi proposer leur véhicule à des professionnels.

Rezauto se lance sur le C2B et B2B

Fondé par Gilles Peissel, le portail Rezauto permet aux particuliers de proposer leur véhicule à la vente auprès d’un panel de professionnels inscrits sur le site. Ces professionnels peuvent également déposer leurs annonces sur le portail, ce qui représente ainsi un stock important de véhicules disponibles pour leurs confrères. Le site Rezauto combine ainsi les activités C2B et B2B. Si le service est gratuit pour les particuliers, il est payant pour les professionnels. Ces derniers doivent s’abonner pour accéder aux annonces en payant 83 euros par mois. L’offre comprend également un accès aux valeurs du marché, aux bons de commande en ligne, aux tableaux de calcul de marge, à une garantie VO, à des financements en ligne, à des ventes flash et à la réservation d’un véhicule pendant 48 heures.

Une franchise sur le terrain

Si les particuliers peuvent proposer leur voiture sur le site, ils ne peuvent pas en acheter. La fonction C2C est donc impossible. Pour compléter son offre, le site lance une franchise. L’objectif consiste à recruter des vendeurs afin de représenter le portail sur le terrain. Chacun a donc pour mission de promouvoir les services de Rezauto sur sa zone. L’investissement demandé s’élève à 2 500 euros et une formation gratuite est proposée afin de maitriser tous les outils du site. Actuellement, Rezauto s’appuie sur des partenaires comme les groupes de distribution Rossi (BMW-Mini), ByMyCar et Favret (Hyundai, Suzuki). Près de 500 véhicules auraient été partagés sur Rezauto en 2017.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos