Rivian, le nouveau Tesla ?

Publié le par

Le nouvel entrant Rivian prépare vraisemblablement une tonitruante entrée en Bourse et envisage de construire une usine en Europe. La comparaison avec Tesla est tentante, surtout qu’Amazon est un des investisseurs de référence de Rivian.

© DR / rivian.com
© DR / rivian.com

Selon Bloomberg, Rivian Automotive Inc, une start-up de véhicules électriques, envisage de s’introduire en Bourse au mois de septembre 2021, ou au début de l’année 2022. Les discussions avec un pool de banques sont ouvertes et la valorisation de Rivian est estimée aux alentours de 50 milliards de dollars  Cette introduction en Bourse ne serait donc pas sans rappeler celle menée par Elon Musk pour Tesla en 2010. De quoi alimenter de nouveaux cauchemars pour les constructeurs traditionnels.

Rivian est porté par Amazon et Ford

Nouvel entrant dans le monde de l’automobile, Rivian a su lever des fonds auprès d’investisseurs de premier plan. En février 2019, Amazon avait organisé un tour de table rassemblant 700 millions de dollars et deux mois plus tard, Ford avait injecté 500 millions d’euros dans le projet. Plus récemment, T. Rowe Price et le fonds de technologies contre le réchauffement climatique d’Amazon, nouvelle priorité de Jeff Bezos, avait encore investi 2,6 milliards de dollars. En l’espace de quelques années, Rivian, dirigé par Robert RJ Scaringe, a levé près de 9 milliards de dollars.

Premiers lancements en 2021

Pour l’heure, Rivian a présenté deux modèles électriques, le pick-up R1T et le SUV R1S. Ils devraient être proposés aux alentours de 70 000 dollars et faire valoir une autonomie de plus de l’ordre de 500 kilomètres sur une seule charge. Le constructeur a aussi développé une camionnette de livraison 100 % électrique suite à une commande historique d’Amazon portant sur 100 000 unités d’ici à 2030, dont 10 000 unités en 2022. Les tests menés depuis un an, notamment à Los Angeles, sont concluants, cette camionnette devrait être déployée dans seize villes en 2021.

Un projet d’usine en Europe

Enfin, Rivian vient d’annoncer sa volonté de construire une usine en Europe et les négociations font rage. Toujours selon les sources recueillies par Bloomberg, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Hongrie seraient des pistes avancées, mais d’autres pays, dont la France, n’ont pas renoncé. Rappelons que Rivian a son siège à Plymouth (Michigan, États-Unis) et qu’il a racheté une ancienne usine Mitsubishi située dans l’Illinois.

JPEG - 830.5 ko
Le SUV R1S arrive sur les routes cette année.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos