Robert Bassols est le nouveau président de la FNA

Publié le par

Robert Bassols vient de succéder à Gérard Polo en tant que président de la Fédération Nationale de l’Artisanat (FNA). Une page se tourne après 15 années de mandat. Le nouveau président devrait poursuivre le travail de son prédécesseur sur les dossiers d’actualité, tout en essayant de rassembler toujours plus d’adhérents au sein de l’organisation professionnelle.

Crédit photo : FNA
Crédit photo : FNA

Une page se tourne au sein de la Fédération Nationale de l’Artisanat (FNA). Après 15 années de mandat, Gérard Polo cède la présidence de l’organisation professionnelle à Robert Bassols. Une passation de pouvoirs non dénuée d’émotions. « Je tiens à saluer le travail incroyable mené par Gérard depuis des années. Les artisans de l’automobile ont eu un défenseur de tous les combats, petits ou grands » a souligné Robert Bassols. Le dernier acte de cette présidence aura été la mise en place d’un nouveau site internet pour la FNA, sorti le jour-même du départ de Gérard Polo. De son côté, Robert Bassols n’est pas un nouveau venu au sein de l’organisation professionnelle. Président de la FNA Occitanie et de la Chambre des Métiers de l’Artisanat des Pyrénées Orientales, il est aussi chef d’entreprise depuis 1985 et ancien représentant des agents Peugeot sud Europe (GAP).

Combats à mener

Parmi les premiers dossiers qui attendent Robert Bassols, figure l’accès aux données techniques des véhicules. « Notre métier d’artisan de l’automobile est en perpétuelle évolution et d’autant plus avec les nouvelles technologies et les nouvelles énergies. Nous irons jusqu’au bout dans notre combat pour l’accès aux données techniques des véhicules » souligne-t-il. De manière plus globale, le nouveau président souhaite fédérer davantage de professionnels au sein de la FNA. « On va développer nos actions pour l’avenir des réparateurs. La FNA est avant tout un regroupement de chefs d’entreprises. Notre rôle est de les aider dans le développement et la diversification de leurs activités ». La FNA aurait augmenté le nombre de ses adhérents de 40 % ces dernières années selon l’organisation professionnelle, qui souhaite poursuivre ce mouvement pour gagner en représentativité.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos