Robert Breschkow va prendre la direction de Seat France

Publié le par

Robert Breschkow est promu à la tête de Seat France et rendra compte à Thierry Lespiaucq. Malgré le contexte actuel, l’objectif sera de poursuivre la dynamique positive de Seat et de réussir le lancement et le positionnement de Cupra.

Robert Breschkow, nouveau directeur de Seat France. © Seat
Robert Breschkow, nouveau directeur de Seat France. © Seat

Le groupe Volkswagen annonce que Robert Breschkow est nommé directeur de Seat France, le quatrième marché le plus important de la marque. Il fait valoir 17 ans d’expérience dans l’industrie automobile à un niveau international, notamment chez Audi et Seat. Depuis décembre 2016, il occupait le poste de directeur des ventes de Seat pour l’Europe centrale et du Nord.
À ce poste, Robert Breschkow a supervisé des marchés essentiels comme la France et l’Allemagne dans la zone géographique la plus importante, l’Europe. Sous sa direction et sa collaboration avec les équipes locales, les ventes de Seat dans la région ont augmenté de 50 % depuis 2016, et enregistré des records de vente dans plusieurs pays comme l’Allemagne et l’Autriche. Il a également accompagné le lancement de la marque en Norvège, avec la mise en place d’un business model innovant basé sur un format de ventes en ligne.

Pérenniser la bonne trajectoire de Seat

Robert Breschkow reportera à Wayne Griffiths, en sa qualité de vice-président des ventes et du marketing de Seat, et devient aussi membre du comité de direction de Volkswagen Group France, sous l’égide du président Thierry Lespiaucq.
Diplômé de l’École de management de Reims (France) et de l’École de commerce de Reutlingen (Allemagne), Robert Breschkow succède à Sébastien Guigues, qui a décidé de quitter l’entreprise. Seat le remercie pour son engagement et sa contribution personnelle et professionnelle durant toutes les années passées au sein de l’entreprise. Diplômé de la Kedge Business School, il évolue au sein du groupe Volkswagen depuis 2001 et pour la marque Seat depuis 2004.
Rappelons qu’en Europe, Seat est passée de 316 928 ventes en 2009 à 507 149 en 2019, soit un bond très significatif, avec le jalon clé de l’introduction des SUV dans la gamme en 2016. Sous l’impulsion de Luca de Meo, aujourd’hui directeur général de Renault, la marque a aussi dégagé des bénéfices, après des années de pertes, et trouvé sa place au sein du groupe Volkswagen, prenant notamment le lead sur les dossiers de nouvelles mobilités.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos