Salon automobile de Genève : une édition 2019 plombée par l’absence de neuf constructeurs

Publié le par

Salon automobile de Genève : une édition 2019 plombée par l'absence de neuf constructeurs

À l’instar des salons de Francfort et de Paris, la dernière édition du salon automobile de Genève avait donné quelques signes d’alerte d’une crise qui secoue les grands salons internationaux grand public. En effet, pour la première fois, l’édition avait accusé une baisse de 4,5 % de son nombre de visiteurs, soit 660 000 personnes.

Neuf constructeurs absents

De nombreux professionnels pensaient que Genève échapperait à la crise subie par ses homologues européens. Plus petit avec des stands standards et à taille humaine, moins chers également, ce salon positionné en début d’année avait tout pour conserver l’intégralité des grands constructeurs désireux de lancer leurs nouveautés. Eh bien non ! L’absence de neuf constructeurs (DS, Opel, Ford, Jaguar, Land Rover, Tesla, Hyundai, Volvo et MINI) laisse un grand vide dans cette édition 2019 qui aura lieu du 7 au 17 mars prochains, précédée des traditionnelles journées réservées à la presse les 5 et 6 mars.

Et un prix Car of the year…

L’organisateur annonce toutefois un total de 100 premières mondiales et européennes parmi les 70 exposants de l’édition 2019. Et la révélation, comme c’est le cas depuis huit ans, de la voiture lauréate du prix Car of the year 2019. Un prix dont on peut se demander s’il n’est pas un peu désuet. À l’heure du digital et des réseaux sociaux, un jury européen de 60 journalistes automobiles a-t-il autant de poids qu’auparavant face à l’ensemble des sources qui circulent sur Internet et alimentent une parfaite connaissance du grand public. Rappelons tout de même que sept voitures seront en lice : l’Alpine A110, le Citroën C5 Aircross, la Ford Focus, le Jaguar I-Pace, la Kia Ceed, la Mercedes-Benz Classe A et la Peugeot 508.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos