Schaeffler se rapproche du réparateur

Publié le par

L’équipementier allemand souhaite rester proche des ateliers malgré sa dimension internationale. Une ambition qui passe par le développement du portail internet RepXpert et par le développement des gammes de pièces.

Schaeffler se rapproche du réparateur

À l’image de ses homologues internationaux, Schaeffler présentait ses recherches dédiées à la première monte sur son stand du salon Automechanika. Cependant, l’équipementier n’en oubliait pas ses gammes aftermarket et son portail internet RepXpert. Lors de chaque grand salon international, Schaeffler reste l’une des rares firmes de niveau mondial à insister sur la formation et les méthodes de réparation.

L’entreprise en a fait l’un des piliers de sa stratégie et s’appuie sur son site RepXpert pour se rapprocher de ses clients indirects réparateurs. Ce portail se développe régulièrement pour délivrer informations techniques, méthodes de réparation, disponibilité des gammes et formations à distance. Schaeffler souhaite faire de ce site un outil du quotidien pour les ateliers et un relai complémentaire au rôle du distributeur.

Miser sur le kit

Fidèle également à sa stratégie, Schaeffler poursuit le développement de ses gammes sous ses marques Luk, INA, Fag et Ruville. Dans tous les cas possibles, la firme propose des kits qui rassemblent toutes les pièces et petits éléments nécessaires au remplacement d’un élément. Deux des derniers exemples en date sont le Fag SmartSet destiné aux véhicules lourds (roulements de roue) et le Luk RepSet 2CT dédié à la boîte de vitesses à double embrayage DDCT d’Alfa Romeo et Fiat. Comme à son habitude, Schaeffler propose également l’outillage spécial qui permet de gagner du temps et d’effectuer le remplacement en toute sécurité. Deux avantages que ne procurent pas toujours les outils développés par les constructeurs pour leurs réseaux.

Photo : Messe Frankfurt/Jochen Günther

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos