La Seat Leon s’offre une cure de jouvence

Publié le par

Lancée en 2012, la compacte ibérique s’offre un léger restylage de mi-carrière. Au programme : quelques petites modifications de style, mais surtout une mise à jour technique et technologique.

La Seat Leon s'offre une cure de jouvence

La Leon de troisième génération sera lancée sur le marché automobile français au début de l’année 2017. Modèle le plus vendu de la marque ibérique au plan mondial, cette berline compacte du segment B génère quelque 30 % des ventes globales de voitures neuves au sein de l’Hexagone par an. Pour mémoire, Seat a commercialisé 8 500 exemplaires de sa sœur aînée en 2015, soit une pénétration de 1,24 %. Ce véhicule se retrouve en concurrence frontale avec la Peugeot 308, la Renault Mégane, la Volkswagen Golf, la Ford Focus ou encore l’Opel Astra.

Pour faire la différence, la Leon mise sur ses lignes, le confort, la fonctionnalité et l’esthétique. Au niveau du design, on note peu de changements : une calandre plus large à l’avant avec de nouveaux phares LED. Les changements sont plus flagrants dans l’habitacle. L’accent a été mis sur la qualité perçue. La première chose qui frappe est surtout la taille de l’écran multimédia tactile de 8 pouces.

Quatre versions, quatre finitions

Ce restylage concerne toutes les versions de la gamme Leon : 5 portes, coupé 3 portes, break ST et XPerience. Quatre niveaux de finition sont proposés : une finition entrée de gamme baptisée Référence comprenant l’essentiel des équipements prévus par le constructeur ; une finition cœur de gamme baptisée Style et, enfin, les déclinaisons FR et Xcellence. Sans oublier une finition sportive Cupra qui arrivera courant 2017.

Motorisations

Côté motorisations, la nouvelle Leon est équipée d’une large palette de moteurs. Trois moteurs diesel TDI de 1,6 litre et de 2,0 litres sont proposés. Équipé de
la technologie Stop & Start, le premier nommé est un quatre cylindres de 115 chevaux associé à une boîte mécanique à 5 vitesses ou à une boîte automatique à 7 vitesses à double embrayage. Cette configuration affiche une consommation moyenne de 4 à 4,3 l/100 km selon les modèles, pour un taux d’émission de CO2
de 105 à 115 g/km.

Côté essence, on trouve quatre blocs TSI de 1 litre, 1,2 litre, 1,4 litre et de 1,8 litre. Le premier nommé est un tout nouveau trois cylindres de 115 chevaux spécialement adapté à l’Ecomotive 5 portes et à la ST. Équipé de l’injection directe, d’un turbocompresseur, d’un refroidissement intermédiaire, d’une distribution variable et du système Stop & Start, Seat annonce une consommation médiane de 4,6 litres aux 100 kilomètres et 102 g/km en termes d’émission de CO2. La palette de blocs essence peut être couplée avec des boîtes manuelles à 5 ou 6 rapports, et avec la DSG à double embrayage
à 6 ou 7 vitesses.

Le plein de technologies

Comme tout produit phare, cette nouvelle Leon se distingue par
ses systèmes d’aide à la conduite (déjà présents sur le modèle Ateca). La Leon est ainsi équipée du Trafic Jam Assist, à savoir une aide à la circulation en accordéon particulièrement efficace lors des déplacements dans des embouteillages ; un système de contrôle de dépassement de lignes et un régulateur de vitesse adaptatif ACC ; un système de freinage d’urgence en ville ; un équipement de reconnaissance de signalisation ; une assistance d’urgence permettant au véhicule d’émettre des avertissements sonores et visuels, complétés par une légère impulsion des freins si un conducteur reste inactif durant une certaine période ; un système entraînant l’usage de feux de route intelligents. Ce dernier garantissant un éclairage optimal de la chaussée, sans éblouir les automobilistes venant en sens inverse.

De 19 990 à 35 000 euros

Les tarifs de la Leon débutent de 19 990 euros pour culminer à 35 000 euros. La répartition des ventes devrait être de 45 % avec des motorisations diesel et 55 % avec un bloc essence. La marque espagnole ambitionne de séduire une clientèle composée de 65 % de particuliers et de 35 % de professionnels. Des pros pour lesquels Seat propose une ligne complémentaire incluant une 5 portes et une ST. Des modèles annoncés respectivement à 23 225 et 28 670 euros.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos