Seat Tarraco : un grand SUV à la sauce ibérique

Publié le par

Après sa présentation au public à l’occasion du Mondial de Paris, le SUV du constructeur espagnol débarque sur le marché français. Disponible à la commande à partir de 32 890 euros, le modèle est proposé avec trois motorisations. Les premières livraisons sont programmées courant février 2019.

Seat Tarraco : un grand SUV à la sauce ibérique

Tarraco, c’est le nom romain de Tarragone, la plage de Barcelone, mais c’est sans doute le seul coté latin de ce SUV de 4,74 m de long, disponible en cinq ou sept places. Il reprend le même châssis que le Volkswagen Tiguan. Si le Tarraco est fabriqué au sein de l’usine de Wolfsburg en Allemagne, les Espagnols revendiquent pour leur part le dessin et le développement, notamment l’alignement des projecteurs avec la calandre hexagonale, et, à l’arrière le bandeau de leds rouges barrant le hayon. A l’intérieur pourtant, c’est bien une ambiance de la famille Volkswagen que l’on retrouve avec des teintes variant du gris foncé au noir. Une nouveauté cependant : l’écran flottant tactile au centre de la planche de bord apporte une vraie légèreté dans le mobilier intérieur.

Le Tarraco veille sur les cyclistes

Facile à conduire, on en oublierait presque le poids, grâce à l’amortissement piloté DCC. Outre un léger ballant dans les virages, il est un peu paresseux dans les phases de relance. Toutefois, la boîte DSG à double embrayage 7 rapports, lisse tous les à-coups et choisit toujours le rapport adéquat quelle que soit la topographie. Le Tarraco est un vrai 4x4, en tout cas dans les versions hautes. Les quatre roues motrices assurent une adhérence maximale hors bitume ou sur la neige. Mais sur autoroute, l’électronique peut désactiver traction et propulsion pour profiter de l’énergie cinétique et consommer moins. Résultat, si on n’a pas le pied trop lourd, le Tarraco consomme respectivement 8 et 7 litres /100 km en essence et diesel. Coté pratique, la banquette arrière coulisse en deux parties pour libérer un accès aux passagers les plus souples vers les deux sièges d’appoint du troisième rang.

Ceux ci repliés, le coffre est de bonne taille avec un changement de 760 litres. Le Tarraco est le premier SUV à repérer les cyclistes sur la route et, en cas de risque de collision, à en avertir le conducteur avec un signal d’alarme visuel ou sonore. Si ce dernier ne réagit pas, le système peut freiner automatiquement une seconde avant une collision. Même précautions sur la sécurité piétons.

À partir de 32 890 euros

En termes de tarifs, le Tarraco est proposé à partir de 32 890 euros avec le moteur essence TSI de 150 chevaux, mais uniquement en boîte manuelle. Pour la version Business, il faudra débourser 33 820 euros avec un hayon électrique mains libres et le régulateur de vitesse adaptatif. Deux finitions sont proposées sur ce véhicule (Style et Xcellence). Néanmoins, il faut monter à 39 140 euros pour obtenir la boîte automatique à double embrayage sur la version diesel de 150 chevaux et 890 euros de plus pour les sept sièges. Seule les versions diesel 4 roues motrices de 150 et 190 chevaux ont droit d’office à la boîte DSG 7 vitesses, mais pas à moins de 39 140 €. Tout à un prix même chez Seat…

Mots clefs associés à cet article : Seat, SUV

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos