Seat se lance dans le GNV avec la Leon TGI

Publié le par

L’arrivée de l’offre GNV de Seat dans l’Hexagone débutera avec le lancement de la Leon TGI dont la commercialisation interviendra au début de l’année 2019.

Seat se lance dans le GNV avec la Leon TGI

À l’occasion d’une conférence sur le stand Seat du Mondial de l’automobile, le 3 septembre, Jean-Claude Girot, président de l’Association française du gaz naturel et par ailleurs commissaire du salon et Luca de Meo, président de Seat, ont rappelé l’importance du gaz naturel comme alternative à l’essence et même à l’électrique. En effet, cette énergie offre les mêmes niveaux de développement qu’une motorisation classique en termes d’autonomie et de tarif.

Malheureusement, aucune volonté politique n’a encore permis au gaz naturel comme au biométhane, issu de la fermentation des déchets organiques, de percer en France. Et pourtant, au niveau des rejets d’émissions polluantes, le gaz permet une réduction de 25 % des émissions de CO2 et de 75 % du NOx. La France est en retard par rapport à d’autres pays européens quant au développement de cette énergie alternative pour les voitures particulières.

Une Leon TGI en janvier 2019

En lançant officiellement sa Leon au gaz naturel, la marque du groupe Volkswagen rejoint ainsi un autre constructeur comme Fiat jusqu’alors isolé sur ce plan. Il existe aujourd’hui 154 points de ravitaillement GNV. « C’est un combustible doublement économique : au niveau des rejets de gaz et sur le coût d’acquisition, a rappelé Luca de Meo. Les ventes de GNV en Espagne sont 35 fois plus importantes qu’en France. Pour aller plus loin, il faudrait idéalement 500 points de recharge au GNV ».

Cette Leon GNV sera commercialisée à partir de janvier 2019 dans l’Hexagone. Disposant d’une autonomie de 500 kilomètres, elle bénéficie d’un réservoir d’appoint de 15 l en essence afin de parcourir 200 kilomètres supplémentaires, soit au total une autonomie annoncée de 700 kilomètres. Et ce dans l’attente de l’homologation WLTP pour avoir les valeurs officielles.

Le constructeur ne se donne pas d’objectif commercial pour ce nouveau modèle et souhaite positionner son prix un peu en-dessous du diesel. Disponible en version 5 portes et trois finitions, la Leon TGI sera commercialisée à un prix de base de 26 580 euros.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos