Seulement 4 % des modèles testés en WLTP en Finlande ont un CO2 inférieur à 117 g

Publié le par

Selon une étude récente du cabinet d’études automobile Jato Dynamics menée en Finlande, il apparaît que seulement 4 % des modèles testés ont un CO2 inférieur à 117 g.

Seulement 4 % des modèles testés en WLTP en Finlande ont un CO2 inférieur à 117 g

Le cabinet Jato Dynamics réalise une veille sur les mesures de CO2 rejeté par les véhicules en Europe. Ce qui donne une bonne projection des vraies valeurs WLTP pour la France par rapport à un pays comme la Finlande qui a déjà franchi le cap de la mise en application de cette nouvelle norme.

Des pays européens comme l’Allemagne ou encore la Finlande ont d’ores et déjà réalisé leur passage de la norme NEDC à l’homologation WLTP. Comme le rappelle Jato, la taxe en Allemagne est assez peu significative, celle-ci étant de 2 euros par gramme au-delà de 95 g.

Une étude portant sur 2 800 véhicules

En Finlande, pays pour lequel WLTP est rentré en vigueur, Jato a mené une étude portant sur 2 800 véhicules en cours de commercialisation. Puis réalisé des projections de malus et TVS pour la France en prenant en compte un seuil du malus/bonus qui sera de 117 g au 1er janvier 2019. Il apparaît que seulement 4 % des modèles testés ont un CO2 inférieur à 117 g.

Parmi les 2 800 véhicules, auxquels aucune option n’a été ajoutée :

  1. Norme NEDC : 630 véhicules ont un CO2 inférieur à 117 g.
  2. Norme WLTP : 114 véhicules ont un CO2 inférieur à 117 g.

81 % des modèles ont un CO2 supérieur à 117 g

En norme WLTP, il apparaît donc que seulement 114 véhicules ont un CO2 inférieur à 117 g, soit une progression de 81% pour le nombre de modèles rentrés dans la case du malus.

Projection WLTP en Finlande par rapport au malus et TVS en France (source Jato)

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos