Skoda détecte les pannes grâce à son application Sound Analyzer

Publié le par

Depuis juin 2019, l’application permettant de déterminer d’éventuels écarts acoustiques a été testée dans quatorze pays, parmi lesquels la France. Près de 300 concessionnaires Skoda ont participé à ce projet pilote.

© Skoda Auto
© Skoda Auto

C’est une petite révolution dans le monde de l’après-vente. Le service après-vente de Skoda Auto a mis au point une nouvelle application pour smartphone. Baptisée Sound Analyzer, cette dernière utilise l’intelligence artificielle pour évaluer rapidement l’état d’usure des pièces et informer les techniciens de tout entretien requis. Un diagnostic du profil d’utilisation de la voiture est ainsi réalisé. Concrètement, le programme enregistre les bruits émis par le véhicule en mouvement dans le but de les comparer aux modèles sonores stockés et identifier les écarts. En cas de divergence, l’application utilise un algorithme pour déterminer ce qu’ils sont et comment ils peuvent être résolus. Sound Analyzer aurait donc pour ambition de rendre plus efficace l’entretien du véhicule tout en réduisant le temps de monopolisation d’une voiture en atelier. Grâce à cette meilleure prise en charge, Skoda Auto entend élever le niveau de satisfaction client. Le logiciel est déjà capable de reconnaître dix modèles – avec une précision de plus de 90 % – y compris pour des composants tels que le système de direction, le compresseur de climatisation et les embrayages de la boîte de vitesses à changement direct (DSG). « Sound Analyzer est un excellent exemple des nouvelles opportunités que la numérisation de Skoda peut créer, même en termes de service après-vente, souligne Stanislav Pekař, responsable du service après-vente chez Skoda Auto. Nous continuerons à utiliser systématiquement les technologies d’intelligence artificielle pour offrir à nos clients un service encore plus personnalisé, améliorant ainsi encore davantage l’expérience client ». Au total, 245 distributeurs de la marque Skoda répartis dans quatorze pays ont participé à ce test depuis juin 2019.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos