Skoda dresse le bilan des trois premiers trimestres 2019

Publié le par

À l’issue des neuf premiers mois de l’année, les trois modèles plébiscités par les automobilistes à travers le monde sont l’Octavia, la Fabia et le Kodiaq.

Skoda dresse le bilan des trois premiers trimestres 2019

Avec 913 700 véhicules livrés dans le monde entre janvier et septembre, le constructeur tchèque enregistre un léger recul de 2,7 % par rapport à la même période l’année prochaine (939 100 unités en 2018). Il justifie cette baisse « principalement par le déclin continu du marché automobile chinois », visible depuis la fin de l’année dernière. De fait, la marque y enregistre une chute de 22,3 % des livraisons, alors que la Chine demeure son premier marché de commercialisation. Cet impact aurait pu davantage porter préjudice aux performances de Skoda. « Grâce à la forte croissance en Europe et en Russie, nous avons pu compenser la baisse de la demande sur le marché chinois, commente Alain Favey, chargé des ventes et du marketing. Avec le lancement actuel de notre SUV Kamiq en Europe et la prochaine présentation du Kamiq GT pour le marché chinois en novembre, nous poursuivons notre campagne et la conquête de nouveaux clients avec notre gamme de modèles attrayants ». Concernant les autres zones de commercialisation, les performances sont meilleures : 719 300 véhicules livrés au cours des neuf premiers mois. C’est 4,4 % de plus qu’à période égale en 2018.

Zoom sur l’Europe

Sur les 913 700 véhicules livrés dans le monde, Skoda en a écoulé 594 000 à travers l’ensemble de l’Europe. Entre janvier et septembre, la marque a enregistré une croissance à deux chiffres au sein de plusieurs pays européens : en France (26 400 véhicules ; +12,1 %), en Autriche (22 100 véhicules ; +12 %), en Suisse (16 500 véhicules ; +31,2 %), aux Pays-Bas (14 400 véhicules ; +12,5 %), au Danemark (12 100 véhicules ; +19,5 %), en Serbie (5 900 véhicules ; +16,5 %), en Ukraine (4 200 véhicules ; +13,3 %), en Bulgarie (3 600 véhicules ; +18,5 %), et au Kazakhstan (800 véhicules ; + 56,3 %).

Les plus faibles augmentations concernent, l’Allemagne (146 300 véhicules ; +9,9 %), la Slovénie (5 900 véhicules ; + 5,4 %) et la Croatie (4 800 véhicules ; + 6,3 %). Toutefois, un seul pays européen se place en marge de cette progression générale. Il s’agit de la République Tchèque, qui est pourtant le marché domestique de Skoda. Dans ce pays, les livraisons ont totalisé 70 300 unités au cours des trois premiers trimestres, soit une baisse de 2,7 % par rapport à l’année dernière (72 200 véhicules en 2018).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos