Skoda offre un nouveau visage au Kodiaq

Publié le par

Le grand SUV tchèque lancé en 2016 passe par la case restylage. Face avant, optiques arrières et technologies embarquées ont été modifiées.

© Skoda Auto
© Skoda Auto

Le Skoda Kodiaq entame la seconde moitié de son cycle de vie. Proche cousin des Volkswagen Tiguan Allspace et Seat Tarraco avec lesquels il partage la plateforme MQB-A2 et ses motorisations, ce grand SUV pouvant accueillir jusqu’à sept personnes connaît un joli succès depuis son lancement en 2016. Environ 600 000 exemplaires ont déjà été produits en quatre ans sur les chaînes Skoda de l’usine historique de Kvasiny située en République tchèque, mais aussi en Russie, en Chine et en Inde.

En 2020, en dépit du contexte particulier de la pandémie de Covid-19, le Skoda Kodiaq a même été le troisième modèle de la marque le plus vendu dans le monde avec 131 600 unités livrées.

Pour rester dans le coup face à une concurrence toujours plus nombreuse (Peugeot 5008, Hyundai Santa Fe, Kia Sorento, Mercedes-Benz GLB, ...), le SUV se modernise. Stylistiquement, le Kodiaq adopte une nouvelle face avant : bas de caisse, pare-chocs et calandre ont été revus, les blocs optiques à Leds évoluent également. À l’arrière, le lettrage “Skoda” apparaît sur le hayon en remplacement du logo de la marque. Les feux ont également été retravaillés. L’intérieur peut recevoir des sièges avant ergonomiques à réglages électriques, le nouveau volant Skoda à deux ou trois branches ainsi que de nouvelles selleries et habillages.

Un contenu technologique amélioré

Les changements les plus notables concernent l’évolution technologique du modèle. Le Skoda Kodiaq est désormais livré (dès le deuxième niveau de finition Style) avec le Digital Cockpit, ce combiné d’instrumentation numérique personnalisable de 10,25 pouces. « Le système d’infodivertissement Bolero et le système de navigation Amundsen offrent chacun un écran tactile de 8 pouces tandis que l’écran du système de navigation haut de gamme Columbus mesure 9,2 pouces », rappelle le constructeur. Tous autorisent la connexion sans fil Apple CarPlay et Android Auto. Par ailleurs, il est possible de dialoguer avec le véhicule grâce à l’assistant vocal Laura (disponible en quinze langues).

Les systèmes d’aides à la conduite déjà présents sur le véhicule évoluent également. Skoda mettant en avant « une version améliorée du Crew Protect Assist disposant de capteurs radar supplémentaires à l’arrière pour réagir aux véhicules qui présentent un risque de collision arrière ».

Des motorisations quasi-inchangées

Sous le capot, le Skoda Kodiaq conserve - pour l’heure - des blocs 100 % thermiques. Le véhicule est proposé avec des motorisations diesel ou essence. Pour le marché français, les blocs TDI Evo de 150 et 200 chevaux ont été retenus ainsi que les récents TSI Evo développant 150 ou 245 chevaux (version RS). « Il est possible de choisir entre la traction et la transmission intégrale pour le 2.0 TDI de 150 chevaux. Sur le 2.0 TDI de 200 chevaux, la transmission intégrale est de série. Les deux moteurs diesel sont équipés d’une boîte DSG à 7 rapports », rappelle Skoda. Les finitions demeurent inchangées : Active, Ambition, Style, Laurin & Klement, Sportline et RS.

Skoda annonce l’ouverture des commandes du Kodiaq restylé en juillet 2021, sans toutefois communiquer les nouveaux tarifs.

Mots clefs associés à cet article : Skoda, SUV

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos